AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La journée du peuple (Libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Vaenvan Carar
Admin
Admin
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 10/05/2009

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
10/100  (10/100)

MessageSujet: La journée du peuple (Libre)   Dim 6 Sep - 16:32

Une fois de plus le Roi devait faire cette journée qu'il avait tant promit lorsqu'il prit le pouvoir. C'était simple il acceptait paysan, chevalier, reine ou même mendiant à venir lui parler ou lui donner un cadeau en gage de remerciement. C'est alors que la journée commença avec deux aveugles qui lui disaient merci de laisser une chance à des infirmes en leur trouvant un travail, ces deux là étaient suivi d'une jeune fille qui demandait à être la Reine. Vaenvan rigola sur le moment et expliquait que ce n'était guère possible.

La journée avait commençée à l'aube et les gens continuaient d'arriver de la région. Vaenvan ne pouvait s'éclipser un moment tellement le peuple venait. Mais le roi tenait ses promesses et il restait là assit, patient et à l'écoute de chacun. Le midi avait sonné que certains arrivants voulaient encore parler. Une dizaine peut être...Le roi avait faim et il ne voulait pas laisser ces gens ainsi...C'est alors qu'il sourit et parla au nouveau venu qui était devant lui

Bienvenue dans mon château citoyen si je peux faire quelque chose pour vous je vous écoute. Même si vous êtes là pour vous plaindre je serai attentif à vos remarques.

Le Roi regardait ce peuple le long du couloir en pensant qu'il n'allait surement pas prendre le temps de manger ce midi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakor

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : Miramas

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La journée du peuple (Libre)   Jeu 10 Sep - 20:58

Nakor avait décidé d'aller rendre visite au roi des hommes, ce guerrier qui ne pratiquait pas la magie et qui lui accordait une confiance quasi inexistante. Le dieu de la magie avait envie de voir de quel bois se chauffait cet homme, ce Vaenvan Carar et surtout s'il avait suffisamment d'esprit pour être un bon roi! Le dieu de la magie, dans son fol orgueil, pensait toujours que, seuls les mages prenaient le temps de développer leur esprit, leur capacité à dialoguer, argumenter et faire réfléchir en étant piquant à souhait. Il trouvait aussi que, bien souvent, les guerrier étaient seulement des brutes sans cervelle aucune! Il prit donc place dans une file d'attente déjà longue et s'amusa à rendre fou ceux qui étaient devant lui, afin qu'ils partent et qu'il puisse lui même arriver plus vite au côté du roi. Il était midi et les gens avaient plutôt envie de retourner manger. Nakor aurait donc plus de temps pour lui et il pourrait sans doute parler plus longuement avec le roi. Il fut accueillit par une phrase pleine de sincérité. Le vieux fou fit un pas de plus, son bâton l'aidant à marcher, il s'inclina, barbe soyeuse au menton, et répondit simplement.

"Un roi attentif? Il est bon de prêter une oreille à son peuple Monseigneur, mais croyez vous qu'il n'existe aucune différence entre écouter son peuple et simplement l'entendre!"

Nakor resta alors planté là, après tout, le roi avait proposé au vieillard qu'il lui parle de ce qu'il voulait, c'était ce qu'il venait de faire. Au vu de son grand âge, Nakor considérait qu'il pouvait se permettre d'appeler le roi simplement Monseigneur, au lieu de lui servir un votre majesté absolument pas sincère! Mais peu importe les entorses au protocole, Nakor s'en fichait, pas parce qu'il était dieux, mais parce qu'il était vieux. Il attendit une réponse donc, un sourire plein de malice sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaenvan Carar
Admin
Admin
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 10/05/2009

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: La journée du peuple (Libre)   Sam 12 Sep - 14:07

Alors que la patience du roi était exemplaire en cette heure de déjeuner, Ce dernier observa l'homme devant lui. C'était un être vieux et qui semblait fatiguer et pourtant il avait de la ressource en terme de parole. En effet il lui sortie une phrase digne des philosophes de la grande tour. C'est alors que sans perdre pied le Roi répondit calmement assit sur son trône.

"J'entend mon peuple comme les dieux entendent mes prières...Et pour écouter mon peuple je le fais une fois par semaine. Mais sachez vieillard que j'écoute le peuple du mieux que je peux. Je ne suis pas un dieu divin qui peut tout régler en un claquement de doigt. J'ai des priorités qui exiges des sacrifices. Mais pourquoi cette question ? Vous me semblez bien curieux pour un sage homme..."

C'est alors que le roi ordonna aux gardes de fermer les portes de la cour et de laisser uniquement le vielle homme ici avec lui et bien sur une dizaine de garde qui longeaient le tapis rouge jusqu'au trône.

"Avez vous d'autres questions homme ou bien ma garde peut vous racompagniez"

Prudent Vaevan avait toujours son épée près de lui, il posa sa main sur son pommeau et attendit une réponse. Les attentats étaient nombreux en ce moment le peuple était perdu entre réligion et gouvernement...Et bien sûr les croyants étaient plus des fanatiques...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakor

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : Miramas

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La journée du peuple (Libre)   Sam 12 Sep - 14:48

Nakor observa le roi et écouta avec intérêt les réponses qui furent donné. Il fut subitement décidé que les audiences étaient terminées et que le vieil homme était le seul autorisé à rester, mais à la seule condition qu'il ait une question à poser sinon il serait fortement raccompagné! En tout cas les insinuations étaient nombreuses et les dieux étaient fortement invoqués par ce roi des hommes! Nakor se mit à rire tranquillement et intervint alors

"Non ça ira, je partirai seul quand je l'aurai décidé, après tout vous venez de dire que vous écoutiez votre peuple une fois par semaine, durant une longue journée, et nous n'en sommes qu'à la moitié! Je suis flatté que vous me donniez toute votre attention de la sorte Monseigneur!"

Nakor s'inclina gauchement avant de continuer, les gardes devenant un brin tendu et s'approchant plus que de raison.

"J'ai une question à vous poser, une voir même plusieurs ... vous ne cessez d'invoquer les dieux, leur omniprésence et leur capacité à tout changer! Seriez vous donc de ceux qui pensent que les dieux seuls peuvent arranger les problèmes? Croyez vous si fortement au destin que vous vous enchainez vous même dans des chaines? Est il seulement bon pour le roi des hommes, de croire qu'il ne peut rien faire de plus que les dieux ne feraient! Les dieux ne font rien, ils sont dans leurs tours à observer les hommes ou les elfes ... sans jamais exhausser leur prière! Il est fou de croire que les dieux entendent les hommes, car c'est perdre son temps et oublier de vivre! Je vais donc répondre à votre question Monseigneur : pourquoi je vous demande tout cela? Parce que je veux être sur que celui qui veille sur le monde des hommes n'est pas une fois de plus un fou incompétent qui se cache derrière sa couronne et son impuissance face à la soit disante force des dieux!"

Nakor avait été cinglant, il avait parlé non pas avec vanité mais avec le ton de l'expérience d'une vie mené avec difficulté! Une vie qui avait été pleinement mené et sans jamais croire que qui que se soit d'autre que lui même avait dirigé sa vie. Croire que les dieux étaient derrière tout était une chose dangereuse, qui menait à l'inaction, or, avec les troubles qui venaient sur le monde, il était temps que le roi des hommes soit fort et intelligent. Malheureusement un garde très fidele au protocole et au roi n'apprécia absolument pas le ton qu'un simple vieux fou du peuple employa! Le garde leva son épée et avança sur Nakor. Le vieil homme claqua les doigts de la main droite et pointa ensuite rapidement son index sur le garde en question. Le pauvre homme fut propulsé en arrière violement, soulevé dans les airs, et vint atterrir lourdement contre le mur du fond de la pièce. Nakor dit alors simplement

"Je déteste que l'on me menace quand je n'ai rien fait d'autre que faire usage de mot!"

Maintenant les choses étaient clair : un magicien qui semblait très vieux mais très puissant était venu voir le roi pour s'entretenir avec lui sur les choses de la vie. Nakor se tenait prés à envoyer tout les gardes au tapis s'ils se jetaient sur lui, voir faire un peu de lumière pour que l'effet ne soit que plus pesant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaenvan Carar
Admin
Admin
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 10/05/2009

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: La journée du peuple (Libre)   Ven 9 Oct - 11:45

Le roi qui pensais pouvoir répondre à une simple question et ensuite manger un morceau, sentait maintenant que son repas ne serai qu'un rêve pour aujourd'hui. L'homme devant lui semblait être un sage citoyen de la citée. Vaenvan resta neutre jusqu'à ce qu'il rabaissa le travail qu'il menait à celui du roi précédent qu'il avait lui même éliminé. Il tapa légérement du poing sur son trône et regarda le vieillard et lui répondit sèchement.

"Je ne suis pas une larve comme l'ancien roi qui ne faisait que poser ses fesses ici et de voir les jours passés. Je sais bien que les Dieux ne peuvent pas s'occuper de tout. Si c'était le cas ce peuple n'aurait pas besoin de moi. J'ai dis à mon peuple que je leur donnerai l' l'apogée et la gloire et je compte bien le faire. Avec ou sans les Dieux. De plus comme vous pouvez le voir je prend des miens en les écoutant et en leur offrant éducation, protection, nourriture.

Je suis je pense un bon roi pour le moment...Mais une chose me gène vous venez ainsi devant moi, vous supposez que je suis un mauvais roi...Mais pourtant vue votre âge vous semblez avoir vécu sous le jout de l'ancien Roi...n'avez vous dont rien vu de meilleur depuis que je suis à ce poste ?
Si c'est le cas je vais y remédier.

Puis-je vous être utile à autre chose sage homme. Quoiqu'il en soit je ne supporte plus cette pièce. Avez vous faim ? Si oui je vous invite à ma table, si non et bien mes hommes vous raccompagneront à la sortie."


Un sourire se dessina sur son visage, il essayait d'être patient et ouvert au idée de son peuple...Mais une chose était sur, il devait réunifier son peuple sous une bannière, éviter les conflits religieux et la politique de la rue...Choses qui n'étaient pas mince à faire en ville...

Il se leva de son trône deux gardes d'élites le suivèrent, deux autres allèrent derrière le viellard et le Roi ce retourna attendant une réponse de l'homme.

"Allons décider vous, le monde ne s'arrete pas de tourner j'ai du travail après ce court déjeuner..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La journée du peuple (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La journée du peuple (Libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Peuple Libre
» Une journée, tout simplement (Libre)
» Third Age Total War
» L'Orphée du Pont-Neuf - Mark Addy(négociable) - Peuple [Libre]
» Une journée au soleil (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cyanusia :: Contrées Humaines :: Dametra :: Château-
Sauter vers: