AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leelah
Graphiste
Graphiste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
35/100  (35/100)
Puissance Magique:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Ven 14 Aoû - 18:45

Rhalala, qu'est-ce qu'il y avait du monde. Il faut dire que c'était une très belle journée, pas trop chaude, ni trop froide, ensoleillée. Bref, tout le monde s'était donné le mot, les rues grouillaient de monde. Les marchands encombraient la quasi unanimité des rues. Bref, Leelah se promenaient, recherchant un vendeur de poignards qui avaient un minimum de qualité. Elle en avait éjà fait plusieurs, ne voyant que des couteaux à lame rouillée, ou branlante.

Après quelques dizaines de minutes à longer les rues, elle finit par trouver un autre marchand. Elle qui détestait perdre son temps, surtout à marcher sans trouver, elle commençait sérieusement à avoir un air bête. S'arrêtant pour regarder ce que le marchand avait à offrir.

« Bonjour ma bonne Dame. Vous voyez, ce ne sont pas des jouets pour des gosses comme vous ! » Lâcha le vendeur, un air de moquerie sur le visage.

Comme si elle avait envie d'entendre ça ! Leelah détailla le vendeur de la tête aux pieds. Un humain, il devait avoir environ 45 ans. Elle devait bien avoir quatre fois son âge. " Pff. Gosse lui même, stupide vieillard sans cervelle ".

« Écoutez bien, gardez vos petites remarques pour vous, et tout ira bien. J'pourrais bien être votre arrière-arrière grand-mère, alors le gosse entre nous deux, c'est plutôt vous. » La jeune rôdeuse marqua une pause, question de voir s'il avait compris le message. Bien sûr, il se pensait bien au dessus du monde. Ce genre de personne lui tappait royalement sur le système. Enfin, elle n'était pas ici pour l'apprécier.

« Je cherche un poignard, solide, discret, qui se manipule bien. Alors, vous avez ça ou pas ? » Dit Leelah, ignorant la réplique de l'homme.

Le vendeur la regarda, prit quelques secondes, puis répliqua, une fois de plus.

« Et pour faire quoi hein ? Couper des pommes ? Qu'est-ce qu'une femme peut bien faire d'un couteau ? Je ne vend pas des couteaux pour couper les pommes, chère enfant ! »

Ah non, mais c'était trop. Déjà qu'elle était pas d'humeur à endurer des stupides répliques sexistes, il fallait qu'il garde son maudit air de je-sais-tout. Ahh mais il l'énervait.

« Bon, j'en ai assez, fermez là, espèce de stupide vendeur à la noix. J'ai vu beaucoup plus de choses que vous. J'en ai endurer beaucoup plus que ce que vous pouvez même imaginez ! J'ai passé des journées entières sans dormir, sans manger ! J'ai été entraîné comme personne, sans pitier, j'ai combattu des personnes entraînées pour tuer, alors vous vous taisez , et vous me vendez cette saleté de poignard ! » Tout cela dit sur un ton bas, des plus glacial, un chuchotement. Tout en parlant, elle avait pointé un des poignard. Le vendeur, quelque peu hébété, le lui tendit. Leelah lâcha une poignée de pièces sur le comptoir et s'empara du couteau. « Bonne journée lah ! » Lança le vendeur. « C'est ça » Murmura Leelah d'une voix inaudible en se retournant.

[ H.-J. ;; J'ai fait du mieux que je pouvait, alors Adrian, t'aurait pu entendre la dernière partie, ou etc. Alors trouvez-vous un moyen de vous incrustez les amis Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Keln

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 22
Localisation : Chez moi.

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
35/100  (35/100)
Puissance Magique:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Ven 14 Aoû - 20:09

[Hors jeu : Je sais pas si ça conviendra, j'arrive à mieux écrire l'estomac plein ^.^]

Quelle journée ! Depuis l'aube, les cris des marchands ventant leurs produits et les pas de la foule avaient réveillés l'Inquisiteur, qui se trouva de nouveau d'une humeur massacrante ; il n'arrivait plus à trouver le sommeil plus tard dans la matinée.

Lorsque la faim se fit sentir, il partit dans une taverne proche et commanda une miche de pain, c'était tout ce que sa faible bourse pouvait lui offrir. Il la chipa des mains du patron tout en faisant rouler les quelques pièces qu'il lui devait en retour sur le comptoir ; et se mit à la dévorer.
Le responsable de l'établissement parti prendre la commande d'un client situé un peu plus loin dans la salle, c'est le temps qu'il fallait à l'Inquisiteur pour lancer son sortilège de la "Main" sur l'une des cruches de vin que le patron gardait précieusement sur les étagères, et verser son contenu dans sa gourde.
*Ca sera toujours ça...*

Alors qu'il ressortait de l'auberge, le soleil était au zénith, et la foule omniprésente ne faisait qu'augmenter la température, qui devînt presque insupportable lorsqu'on transporte l'artillerie de l'Inquisiteur.
*Chouette...*
Adrian parti se poser dans une zone d'ombre, dans la rue principale de la cité, où se trouvent tous les meilleurs artisans. Il s'assit là, tel un mendiant, avec dans la main, sa gourde de vin.
« Pfff, même le vin est exécrable, pourquoi faut-il que j'me retrouve dans cette situation ? » grogna-t-il en prenant un air dégouté, après en avoir bu une gorgée.

Il ferma les yeux, et tenta de se reposer avant son départ...

...

« Bon, j'en ai assez, fermez là, espèce de stupide vendeur à la noix. J'ai vu beaucoup plus de choses que vous. J'en ai enduré beaucoup plus que ce que vous pouvez même imaginer ! J'ai passé des journées entières sans dormir, sans manger ! J'ai été entraîné comme personne, sans pitié, j'ai combattu des personnes entraînées pour tuer, alors vous vous taisez, et vous me vendez cette saleté de poignard ! »

Une voix féminine, et pourtant colérique, sorti l'Inquisiteur de ses songes.
*C'est quoi ça encore ? Une gamine qui répète une pièce de théâtre ?*
Il se frotta les yeux et s'étira avant d'observer la scène de plus près : une elfe avait son poignard pointé sur un simple marchand qui donna docilement une autre de ces armes.
Il la vit s'en aller en ne donnant que quelques pièces, et sans rien dire.

Adrian se leva, avec difficulté, et parti interroger le vendeur.
« Nan mais, attendez, c'est une blague ou quoi ? Vous laissez cette gamine s'en aller alors qu'elle vous vole votre bien ? Mais vous êtes nul au point de vous laissez intimider par un enfant
? Pas croyable ça, va encore falloir que je m'en charge... »
Il empoigna sa masse dorée et parti en direction de la voleuse, rapidement, afin de la rattraper.

Dans une rue sombre, mais visiblement tout aussi appréciée par la foule pour ses boutiques, l'Inquisiteur posa sa lourde main gantée sur l'épaule de Leelah en lui chuchotant quelque mots à l'oreille :
« Alors, demoiselle, on veut jouer aux dures, c'est ça ? Rendez-moi ce poignard, et presque aucun mal ne vous sera fait. Refusez, et je saurais vous faire regretter votre... insolence. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leelah
Graphiste
Graphiste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
35/100  (35/100)
Puissance Magique:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Sam 15 Aoû - 5:04

La paix, simplement la paix. C'était tout ce qu'elle voulait. Quitter cette ville beaucoup trop bruyante et accablée de cette chaleur suffoquante. Il faut croire que vouloir n'estjamais suffisant ...

L'elfe sursauta au contact d'un main, quelque peu lourde, sur son épaule. " Mais qu'est-ce qu'ils ont tous, aujourd'hui ! " Pensa Lee, irritée. « Alors, demoiselle, on veut jouer aux dures, c'est ça ? Rendez-moi ce poignard, et presque aucun mal ne vous sera fait. Refusez, et je saurais vous faire regretter votre... insolence. »

Quoi ? Pardon ? Elle devait avoir mal entendu. Et puis, pour qui il se prenait, celui là, à poser sa sale patte sur elle et à lui parler ainsi, hein ? Comme si elle avait envie d'entendre ça. Pourquoi, de toute façon, devrait-elle rendre ce poignart, grassement payé ? Au nom de quoi venait-il la voir ? Et de quoi se mêlait-il, par tous les dieux ?
« Premièrement, ôtez votre sale main de sur moi. Deuxième, vous êtes qui, vous ? Vous vous mêlez de quoi ? J'ai payé ce poignard, alors allez vous en procurer un, si vous en voulez un ! »

Elle se retourna, après s'être abruptement dégagée de la main, puis détailla celui qui osait la traiter de voleuse. Une autre montagne de muscles sans cervelle. Ils se pensaient toujours bien fier, avec leurs gros bras. Et ils repartaient toujours sans aucun amour-propre et aucune dignité. Il faut dire que ce n'était pas la première fois qu'un tas de muscles l'arbordait en la menaçant. La majorité du temps, cepenant, ils étaients tous ivres mort. Celui là avait l'air d'avoir un peu plus ses esprits, enfin, il était encore tôt.

Leelah tenant toujours le-dit poignard, leva le bras avec lequel elle le tenait, juste en face de l'homme. « C'est ça que tu veux ? Eh bien, tu l'auras pas, mon gros. Comme si j'allais regretter quoi que ce soit.» Lâcha Leelah, d'un ton sec.Elle avait beau été habituée à retenir ses élans de colère, aujourd'hui, maintenant, elle en avait assez, était de très mauvaise humeur.

Comme si elle avait peur. Elle en avait vu à la tonne, des hommes comme celui-là. " Ils ont tous cet orgueil mal placé. Dès qu'ils ont un moyen de se faire regarder et admirer, allez, on les retrouve. Mais dès qu'on a vraiment besoin d'eux, ils partent en courant dans la direction opposée. " Quelques pas séparaient maintenant l'homme et Leelah. Elle le fixait, attandant sa réaction avec un regard de défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Keln

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 22
Localisation : Chez moi.

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
35/100  (35/100)
Puissance Magique:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Sam 15 Aoû - 10:21

[Hors Jeu : J'avoue avoir un peu joué à ta place à quelques endroits. Si ça ne te convient pas, dis le moi et je le changerais]

Le ton était donné, s'il voulait récupérer la dague qu'elle avait pris sous les menaces, alors il devrait employer la force, juste un peu.
*J'ai pas l'habitude d'utiliser mes pouvoirs contre quelqu'un, je pense pas tenir longtemps.*
Il tendit son bras vers l'elfe et commença à serrer son poing, tout en levant davantage son poignet. Les mêmes mouvements se reproduirent sur Leelah, qui s'éleva d'un mètre au-dessus du sol avec une force s'exerçant autour de son corps.
*Arg, c'est lourd pour quelqu'un de son espèce ! Pourvu qu'elle cède, ou qu'elle ne se débatte pas trop...*
« Je vous conseille de changer de ton, cueilleur de fleur, vous pourriez regretter d'être immortel, et vous me supplierez de vous faire rejoindre vos aïeuls. Ne me forcez pas à le faire, je n'y éprouverais aucun... plaisir sur une personne fragile comme vous. » lança-t-il sur un ton froid à Leelah.

La foule s'était formée en cercle autour du combat, et les boutiques se vidaient pour observer la scène de plus près.
Un sourire mêlant ironie, méchanceté et surtout souffrance s'était dessiné sur le visage de l'Inquisiteur.
Souffrance, car le poids que Leelah exerçait sur le bras d'Adrian devenait insupportable, mais céder aurait été un signe de faiblesse.
Il s'approcha lentement, pas à pas, jusqu'à n'être qu'à une dizaine de centimètres de l'elfe.

« Je ne veux pas de poignard, je veux rendre le vôtre à celui que vous avez volé. Je ne doute pas que vous ayez payé, mais je ne pense pas que quelques pièces auraient suffis, c'est à un grand artisan que vous vous êtes adressé, pas à un vendeur de pacotille. Et puis, si seulement vous seriez capable de manier les armes, vous semblez si... faible, si fragile, si incapable, comme tous les êtres de votre race insignifiante de toute manière. » lui murmura-t-il à son oreille, en forçant les syllabes des mots qui caractérisaient la "voleuse".

Soudain, les yeux de l'Inquisiteur s'illuminèrent dans la rue sombre, signe de la préparation d'un puissant sortilège, et Adrian se fit quelques pas à reculons. Le ciel s'emplit de nuages sombres et menaçants. Il relâcha son bras, la pression devenait horrible. L'elfe s'écrasa au sol, sans se faire mal.
« Je n'éprouverais de plaisir à le faire, mais les gens comme vous commence à voler un poignard, et finissent par assassiner les innocents. Par pitié, ne me forcez pas à vous faire subir ce que tant d'autres ont reçu de ma part, et rendez-moi ce couteau pour montrer que vous ne méritez pas la mort. Ou du moins, pas encore... » dit-il sans compassion, aucune, et toujours avec cette voix sinistre qui semblait être secondée par une autre voix, plus grave encore.

Aux premiers abords, la situation pourrait sembler coquasse : un vieil homme qui utilise ses pouvoirs juste pour retirer un bête couteau des mains d'une elfe faiblarde, mais le fait que ce soit cette dernière qui lui rend l'arme est important à ses yeux.

Il croisa les bras, ses yeux toujours illuminé d'un bleu ciel éclatant qui fait contraste avec sa figure où se dessinent de nombreux cicatrice, et qui n'a probablement pas vu l'eau d'un bain depuis longtemps. Il attendit la réponse de Leelah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakor

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : Miramas

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Dim 16 Aoû - 13:50

Nakor se promenait sur la place du marché en Asteria, depuis sa rencontre amusante avec Ekhi, il avait parcouru un peu le monde pour voir où il pourrait mettre son gros nez. Nakor marchait tranquillement, sautillant de temps à autres, tellement il était heureux, jusqu'au moment où il sentit de la magie. Une magie étrange, qui lui rappelait un peu quelque chose de brutal et bourru. Nakor fronça un sourcil, le droit. Puis décida de se diriger dans la direction où la magie était utilisée. Il finit avec plus ou moins de difficultés, à arriver jusqu’au lieu recherché. Il du pousser bien des badaud et se trouva dans une ruelle, devant un homme qui levait le poing et maintenait dans les airs une jeune elfe avec un couteau à la main. Puis les yeux de l'homme aux muscles imposants s'illuminèrent et de la magie s'éveilla encore. Nakor hocha de la tête, de droite à gauche, comme pour dire non face à cette situation. Le vieux fou n'aimait pas qu'un magicien utilise sa magie contre des êtres qui ne pouvait pas riposter magiquement, et ce, sans raison apparente. Nakor marcha dans la ruelle, en direction des deux êtres. Faisant ainsi résonner dans l'air, le son du bâton qui frappait le sol. Plus il avançait, plus il déployait ses pouvoirs magiques, de manière très subtil, de sortes que l'homme à la magie ne sente pas d'où elle venait. La seule chose que l'homme sentirait, c'est que quelque chose le forçait à cesser l'utilisation de sa magie, comme s'il était calmé de force par une entité supérieure. Nakor arriva prés de la jeune elfe et l'aida à se relever, d'une main douce et chaleureuse. Il la remit sur pied puis se tourna vers l'étrange humain!

"Allons allons mon bon monsieur ... ceux ne sont pas des manières pour charmer une si jolie elfe!"

Nakor glissa un clin d'œil à l'elfe en question justement et demanda ensuite d'un ton légèrement impérieux

"Mais que ce passe t il donc ici, juste en bas de chez moi ... on ne peut plus dormir tranquille bon sang."

Nakor donna un coup de tête, vers une des fenêtres au dessus d'eux, comme pour indiquer qu'il vivait juste au dessus et qu'il avait été dérangé, vieux fou bougon qu'il était. Mais Nakor resta tout de même vigilant, même s'il ne montrait rien d'autre que le masque d'un très vieil homme fatigué et irrité pour un rien qui se permettait de donner des leçons de vie à tout le monde, il pouvait sur le champ déployer assez de pouvoir pour mettre un terme à toute tentative de la part de l'homme musculeux qui se tenait face à lui, en espérant aussi que l'elfe accepterait, en bonne joueuse, l'aide du vieux fou de service. Il dieu de la magie se tenait aussi prés à retenir l’elfe, si elle tentait de s’attaquer à l’homme qui lui faisait face, car la violence n’apportait que la violence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leelah
Graphiste
Graphiste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
35/100  (35/100)
Puissance Magique:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Mar 18 Aoû - 3:55

S'était-elle trompée ? Oui. Ce n'était pas qu'un vulgaire ivrogne, il était un peu plus que cela, bien qu'il dégageait tout de même une odeur d'alcool. Soudain, une force l'enveloppa, elle fut soulevée du sol. Elle se mit à se débattre, sans grand succès pour l'instant. Mais c'était quoi, ça ?!? De la magie, bien sûr. " Ne panique pas, ne panique surtout pas." Ce n'était pas comme s'il allait la tuer, il ne voulait que récupérer la dague, pour une raison qui lui échappait toujours. Respirant un bon coup, elle regarda fixement le grand gaillard. Il ne pourrait pas tenir indéfiniment, cela paraissait dans ses yeux. Une chose était sûre, elle ne s'avouerait pas vaincu de sitôt.

Comme si elle allait le supplier de la tuer, tant qu'à mourir, elle mourrait avec sa dignité, s'en était certain ! Quoi, il la traitait de fragile ?!? " J'vais lui montrer moi, fragile, espèce de crétin ".

Mais à quoi il jouait à s'approcher autant hein ? Comme si elle allait tuer un innocent, en plus ! Elle n'avait pas volé ce poignard ! Dahh... Elle était loin d'être une sainte, mais jamais elle ne s'abaisserait à tuer un innocent. « Je vous l'ai dit, j'ai payé ce poignard, alors lâchez-moi ! J'ai bien payé la bonne valeur pour cet objet, et même plus. Alors mêlez-vous de ce qui vous regarde, et ça ira bien. Vous pouvez bien garder vos menaces, ce n'est pas ce qui m'effraie. » Le ton de Leelah augmenta vers la fin de la phrase. Elle commençait vraiment à en avoir assez de cette situation complètement idiote. « Et reposez-moi, IMMÉDIATEMENT ! »

Soudain, elle tomba par terre. " Wow, demandez et vous aurez ! " Un vieil homme s'approcha d'elle, lui tendant une main. Surprise, elle la saisit et se remit sur pied. « Merci, cher homme. » Il devait être très âgé, le pauvre, avec une aussi longue barbe blanche. La première phrase du vieil homme la choqué quelque peu. Charmer ? Hum. Elle ne dit cependant rien, regardant seulement l'homme avec incompréhension. Qu'est-ce qu'il faisait ici, à son âge, il devrait être assis sur une chaise berçante à raconter sa vie... Pourtant, il se tenait devant elle à faire la morale à un homme aux gros bras. Leelah, qui s'était à peine concentré sur ce qu'il disait, perdue ans ses pensées, ne perçut que vaguement le reste de son discours.
Quoi qu'il en soit, elle avait quelque chose à mettre au clair avec son cher ami le tas de muscles. Elle s'avança vers lui, tout en gardant une bonne distance. Sa main n'était pas très loin du poignard à sa ceinture, en cas de besoin. « Maintenant, vous m'écoutez, d'accord. C'est vous, qui vous attaquez aux innocents, sans même connaître. Vous agissez selon votre loi. Si vous vous fiez seulement à ce qu'un marchand arrogant peut dire, vous courrez à votre perte, bon sang ! Vous tuerez des innocents, un jour, à faire ainsi votre loi de donne-moi-ça-ou-je-te-tue ! La prochaine fois, Assurez-vous d'avoir au moins raison, avant de menacer tout le monde ! » Sur ce, elle recula et regarda le vieillard. Quelque chose clochait dans ce qu'il avait dit. En bas de chez lui. Étrange, puisqu'au-dessus d'eux, il n'y avait qu'un toit de bois, protégeant les marchands de la pluie. « Pardonnez-moi, mais... c'est où, chez vous ? Je veux dire, il n'y a pas d'étages au-dessus de nous... » " Seulement le ciel " Pensa la jeune elfe. Pourquoi avait-il dit cela, en bas de chez lui. Avec l'âge, il avait dû perdre la mémoire, ainsi qu'un peu de sa raison. " Pauvre homme " En cas de besoin, Leelah irait le raccompagner à sa famille, s'il en avait une. Croisant les bras, Leelah attendit la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Keln

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 22
Localisation : Chez moi.

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
35/100  (35/100)
Puissance Magique:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Mar 18 Aoû - 9:42

Adrian se retourna de façon à nouveau faire face à ses deux adversaires. Il ricana en voyant la soi-disant aide qui venait de sortir de nulle part.
*C'est tout ce que les elfes peuvent faire ? Charmer les anciens pour qu'ils me frappent avec leurs cannes ? De mon temps, la magie était autre.*

Il s'approcha lentement de Nakor, sans montrer un quelconque signe d'hostilité envers ce dernier.
Il baissa ses yeux luisants de façon à voir son visage ridé, et lui adressa la parole, toujours avec sa voix caverneuse :
« Ôtez-vous de mon chemin, vieillard. Vous n'avez absolument rien à exiger de moi, nul n'a quoi que ce soit à exiger de MOI ! Si vous voulez vraiment mettre fin à vos misérables jours, attendez que je m'occupe de ceux de l'elfe. »

Il fixa ensuite l'elfe, qui se disait toujours aussi "innocente".
« Ma loi ?! Ahah, je n'ai rien créé, je ne fais qu'appliquer. Vous avez menacé cet honnête marchand de mort, et je comprend pourquoi il tenait à ne rien vous vendre. Il est juste que pour ces menaces, vous soyez punis, car vous aurez très bien pu le tuer. Seul un dieu saurait me faire changer d'avis à ce sujet, mais regardez bien autour de vous, et dites moi : en apercevez-vous un ? Non. Et même s'il y en aurait un qui se présenterait, j'ai des histoires à régler avec votre race stupide, j'ai décidé de prendre ma revanche... En sachant cela, donnez-moi une bonne raison de vous laisser la vie sauve ! »
Lorsqu'il commença à aborder le sujet de son désir de vengeance, l'Inquisiteur détourna le regard, une expression de souffrance avait remplacé celle de la colère.

Discrètement, il releva un peu le gant dévoilant une main droite brûlée, déchirée, meurtrie. Il émit un grognement et remit en place ce "cache-misère" qui agit plus pour cacher la blessure que pour protéger quoi que ce soit.
« Non, c'est vous qui payerez pour vos frères, ou bien vous m'aiderez à avoir ma vengeance. Au choix, j'ai été suffisament humilié dans ma vie... » murmura-t-il d'une voix mélant tristesse et colère.

Il observa de nouveau le vieillard quelques instants, il l'intriguait, il ne se sentait plus capable de lancer le moindre maléfice dessus, il se sent faiblir.
*Ca doit être l'âge qui m'affaiblit...*
Le ciel s'éclaircit de nouveau et dès que les premiers rayons du soleil traversèrent les nuages, les yeux d'Adrian redevinrent normaux.

A son tour, il se remit droit et reprit son attitude habituelle, et attendit la réaction d'un des deux personnages qui se trouvaient devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakor

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : Miramas

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Mar 18 Aoû - 11:12

Nakor reçut les remerciements courtois de la jolie elfe, mais celle si était une personne de caractère, qui tenait à faire face à son adversaire du moment. Après tout il semblait dans son tort, puisqu'il l'avait attaqué ... simplement parce qu'elle avait menacé un marchand avant de payer grassement un objet quelconque! Cet homme était étrange, il sentait la haine et à la furie d'un tueur qui ne pardonne pas. La jeune elfe, jeune selon les critères de Nakor, après tout à quatre mille sept cent ans, tout le monde était jeune, réagit et reprit la parole en s'avançant un peu. Elle argumenta puis posa une question au vieillard, celui ci se tourna vers elle et profita de sa soit-disante folie et de son âge avancé

"Hein? ... pardon? ... vous dites?"

Puis il se tourna vivement vers l'homme aux muscles proéminent. Cet homme fit preuve d'une arrogance impitoyable, ce qui mit en colère le vieillard bougon qu'était Nakor. Le dieu de la magie bouillonna, tout en essayant de se contrôler, mais ce n'était pas du tout chose évidente à son âge, et s'il était un affectueux papy gâteau, il pouvait aussi déchainer une colère destructrice. Il essayait donc de se calmer, mais voila que l'homme menaça même de faire face aux dieux. Nakor n'en pouvait plus, il n'écouta que d'une oreille les propos qui suivirent et se concentra il entra dans l'esprit de l'homme pour connaitre son nom, il dû faire cela subtilement et en douceur pour qu'il ne le sente pas. Puis une fois cela fait, Nakor laissa livre court à sa colère du moment! Il tapa du bâton au sol et dit simplement

"Non mais comment osez vous!"

Il leva la main droite, celle qui ne tenait pas le bâton, vivement, de sorte à se retrouver avec la paume ouverte, en direction de l'homme et soudainement Adrian Keln fut projeté contre le mur dans son dos, il fut plaqué au mur à quelques dizaines de centimètres du sol, poussé par une force ultime contre laquelle il ne pouvait rien faire. Nakor baissa son bras mais le sort était mentalement maintenu

"Vous faites preuve d'un irrespect que je ne peux accepter Adrian Keln! La vengeance n'est pas une bonne chose, encore moins quand elle s'applique contre des gens qui ne vous ont rien fait! Il serait temps que vous appreniez votre leçon ... on ne force pas les gens à mourir pour son bon plaisir! Si vous avez une quelconque estime de vous, renseignez vous avant de tuer, et ne prenez la vie que de ceux qui vous ont réellement humilié ou blessé, seulement s'ils l'ont fait en premier!"

Puis Nakor cligna des yeux et laissa retomber doucement Adrian à terre. Il se tourna vers la jeune elfe et dit d'une voix très calme, comme si rien ne s'était passé, maintenant complètement apaisé

"Bien ... je pense que l'affaire est en parti close ma chère ... ?"

Nakor ponctuait sa phrase pour faire comprendre à la jeune guerrière qu'il désirait savoir son nom en toute modestie et qu'il était peut être temps qu'ils se retirent tous avant que cette histoire ne continue! Mais le dieu de la magie sentait que les choses n'étaient pas terminées et qu'Adrian ou l'elfe allaient vouloir en rajouter un peu avant la fin de cette histoire de fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leelah
Graphiste
Graphiste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
35/100  (35/100)
Puissance Magique:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Jeu 20 Aoû - 4:37

" Mais c'est qui lui ? Il est vraiment tombé fort sur la tête pour menacer les hommes âgées !" De quoi il parlait en plus, en disant menacer le vendeur! Oui, elle avait été sèche et bète avec lui, mais il l'avit chercher ! Cependant, jamais elle n'aurait jamais été jusqu'à tuer un innocent, ELLE. Alors c'est pourquoi ces paroles l'offensaient au plus haut point.

C'était fait, l'humain était tombé gravement sur la tête. Vangeance ? Quoi ! S,Il avait des comptes à rendre avec un elfe, qu'il y aille et qu'il les règle avec la personne concernée. Bon dieu ! Peut être que l'homme avait vécu de terribles épreuves, Lee était capable de le comprendre, surtout avec l'expression du visage de l'homme. Leelah prota son regad sur la main de l'homme. Un peu de compassion fit place à la colère ressentie. Cependant, il devait comprendre que même si un elfe lui en avait fait voir de toutes les couleurs, elle, elle ne lui avait rien fait. « Écoutez, je ne vous ai rien fait, si vous avez besoin d'aide pour une bonne cause, je suis là, » C'est ce qu'elle aurait dit si Nakor n'aurait pas ... sorti de sa coquille, si on peut le dire ainsi. Puis soudain, BAAM. L'humain fut retrouvé projeté sur un mur, dans les air, sans que personne n'y touche, Mais c'était quoi ça ?!? Tout le monde ici, à part elle, faisait de la magie ? Injustice ! Mais bon, elle était bien trop occupée à regarder Nakor, les yeux écarquillés, bouche-née, pour crier à l'injustice.

La jeune rôdeuse était bien en accord avec ce que venait de dire le vieil homme, mais elle ne comprenait plus rien. Adrian, comme il devait s'appeler venait de rejoindre le sol.

« Leelah, Leelah Hydia. Je... oui, je crois que c'est tout. Mais ... c'est, vous ? Je veux dire, vous avez vraiment fait cela ? Wouaaa. Vous êtes drôlement fort en magie ! Au fait, vous, vous vous appelez comment ? Vous devez avoir un nom, non ? » Un peu ébranlée. C'était franchement étrange, qu'un homme de son âge puisse faire cela. Leelah repensa soudainement à Adrian, et se retourna vers celui-ci. « Vous allez bien ? » Elle n'en voulait pas à celui-ci. Étrangement, la présence du vieil homme l'apaisait. Il suffisait simplement de voir comment Adrian allait réagir, à cette suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Keln

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 22
Localisation : Chez moi.

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
35/100  (35/100)
Puissance Magique:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Dim 23 Aoû - 16:29

[Hors Jeu : Désolé pour la rapidité de réponse et pour la qualité de mon post, mais la rentrée approche à grand pas et j'ai pas mal d'affaires à côté =)]

« Non mais comment osez vous !
- Je fais ce que je... »

A peine voulait-il répliquer qu'il s'envola dans les airs et s'écrasa sur le mur de la muraille, s'enfonçant profondément dans le mur de pierre et assommant l'Inquisiteur qui avait la chance de porter son casque à ce moment-là.
Malgré son état comateux, il pouvait percevoir les paroles que les gens échangeaient, mais ne parvint qu'à entendre ceux de l'elfe.

« Écoutez, je ne vous ai rien fait, si vous avez besoin d'aide pour une bonne cause, je suis là. »

Quelques minutes plus tard, il reprit connaissance avec difficulté, avec en tête une seule question : Qui a osé ?
*L'elfe est trop minable pour m'infliger ça, le vieillard n'en est plus capable depuis trop longtemps, c'est surement quelqu'un dans la foule. Ah moins que... le vieillard ?! Il avait pas levé le bras avant que je me fasse ridiculiser ?*

Il se débatti afin de sortir du mur, qui gardera probablement la trace de son passage pendant longtemps, et il retomba sur ses jambes dans une énorme flaque d'eau.
Le nuage de poussière qu'avait provoqué le sortilège commençait dissipait, et Adrian pouvait à nouveau voir la foule qui ne le quittait pas des yeux.
*Oh mon Dieu, je sens que je vais faire un massacre.*

Il avança lentement, et, arrivé devant l'attroupement de gens qui prirent bien garde à s'écarter à au moins cinq mètres de l'Inquisiteur, il ralentit :
« GRAAA ! Arrêtez de me regarder, bande de misérables pleutres ! Retournez à vos occupations de minables ! Fichez le camp ! » gueula-t-il alors au nez de la foule dans un élan de colère, avec sa voix caverneuse.

De nouveau, il se tourna vers l'elfe et pointa sa masse vers elle.
« Qui a osé ? Un autre fuyard de votre race ? Ou... »
Il dévia sa masse de l'elfe pour la pointer vers le vieil homme à sa gauche. Adrian, encore légèrement étourdit après ce qui s'était passé, n'avait plus l'air en état de se battre, mais il tenait à connaître l'auteur de cette humiliation. Bien que sa honte aurait été amplifiée par le fait qu'un vieillard puisse le mettre hors combat aussi facilement, il devait admettre que ce dernier avait présenté des signes particuliers.
« ... Ou bien vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakor

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : Miramas

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Jeu 27 Aoû - 21:39

Nakor était content il avait rendu un brin de justice et avait calmé les ardeurs d'un homme qui jouissait avec trop de vergogne de ses dons! Mais voila que la jeune elfe se tourna vers lui toute étonné, lui demandât si c'était lui et comment se nommait il? Nakor regarda la jeune femme balbutier puis décida de répondre en jouant le jeu du vieillard

"Enchanté Leelah Hydia ... je me nomme ... euuuuuu ... ha oui je suis ... ha non ... mince mais comment est ce que je m'appelle déjà? ... Tiens donc, c'est bizarre ça, j'aurai pourtant juré que j'avais un nom!"

Nakor croisa les bras, tout à fait mécontent de cet oublie passager et déploya tout ses efforts pour masquer avec puissance et bon jeu, son envie de rire. Adrian commençait à se relever et pesta avec force contre la foule qui le regardait, pantois comme tout bon badaud. L'homme étant profondément irrité et Nakor n'avait pas complètement répondu à Leelah. Mais voila que Adrian demandait encore si c'était du vieux fou que venait le tour de magie! Nakor prit un air offusqué et ajouta simplement

"Mais bien sur que c'est moi bon sang ... qu'est ce que ça veut dire hein? Que je n'en suis pas capable c'est ça, vieux et incapable ... pfff non mais c'est quoi cette jeunesse mal élevé franchement!"

Nakor bougonnait comme un vieux gâteux, il se montrait choqué que l'on puisse penser qu'il n'était pas capable de magie. D'ailleurs, il ajouta à son propos, ses gestes. Nakor leva la main gauche, celle qui ne tenait pas sa canne, il la tendit bien droite, puis ouvrit la paume vers le ciel. Sans aucun autre artifice, un jet de flamme d'une puissance fulgurante partit de sa main. Une colonne de flamme presque aussi large que lui même qui s'élança vers le ciel pour disparaitre peu de temps après. Il arqua alors le sourcil droit et demanda simplement

"Hum ... et vous, vous pouvez en faire autant?"

Nakor tira ensuite la langue et attendit là, de voir comment les gens réagiraient face à ce vieux fou aussi enfantin que bougon et magiquement non négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Keln

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 22
Localisation : Chez moi.

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
35/100  (35/100)
Puissance Magique:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Mer 2 Sep - 19:00

« Vous ? Laissez-moi rire ! A votre âge, vous devez même pas être capable de... »

Une fois de plus, Nakor le coupa dans sa discussion pour dévoiler à nouveau l'étendue de ses pouvoirs. Une épaisse lance de flamme sortit de sa main en direction des cieux, le tout devant les yeux usés d'Adrian qui essayait de cachait un frisson d'admiration.

« Hum ... et vous, vous pouvez en faire autant ?
- Et même mieux, vieillard ! »


Il se mit à réciter une longue incantation dans une langue oubliée, et leva à son tour la main vers le ciel.
Puis, comme s'il commandait aux nuages qui apparurent soudainement, il prit une voix lourde et caverneuse afin de prononcer ces quelques mots :
« Ciel, que ta foudre frappe l'elfe, débarrasse-moi de mes ennuis, je te l'ordonne. »
Suite à quoi, il pointa le doigt sur la femme en question.

...

Au lieu du tonnerre qu'il avait ordonné, seul un pitoyable rayon de lumière illumina l'elfe, sous les yeux colériques de l'Inquisiteur.
*Qu'est-ce que... encore ?!*
La magie du dieu faisait toujours effet, et la puissance d'Adrian était toujours réduit à celui d'un débutant.

C'en était trop, il devait se rendre à l'évidence : il avait de nouveau échoué.

Déçu et abattu, il tomba sur ses genoux endoloris, la tête baissée.
Des larmes commencèrent à se former aux coins de ses yeux. Ce n'était pas de la tristesse, mais plutôt de la colère, de la rage, et de la douleur. Sa respiration commençait à s'accélerer, et ses yeux s'illuminèrent encore.

« C'est... pitoyable. Une fois de plus, on me retire la victoire. Qu'ai-je donc bien fais pour mériter d'être maudit de la sorte ? Me faire battre par un simple vieux ! Devoir m'incliner de nouveau face à un elfe, cette race d'êtres insolents. Je me vengerais, oh oui, j'aurais ma vengeance, qu'importe la douleur, qu'importe la ruine qui s'abattra sur mon passage. Ces morveux ont triché et m'ont volé mon honneur ! Pourquoi les aider, dites-le moi, dites-moi pourquoi je dois endurer d'être traité ainsi... »

Il toucha du bout des doigts son livre de prières, et senti la présence d'une puissance supérieure, un dieu serait dans les parages ?

Sa tête tourna de droite à gauche puis il la leva vers le haut.

« Sei... Seigneur ? Est-ce vous ? Ai... aidez-moi, je vous en prie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakor

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : Miramas

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Jeu 3 Sep - 21:51

Adrian avait pleinement marché, il avait répondu au défi du vieillard et tenta de faire preuve de ses pouvoirs supérieurs. Il invoqua un sortilège très puissant qui aurait sans doute tué la jeune et jolie Leelah, mais il n'était pas sans compter Nakor! En effet le dieu de la magie avait gardé plus qu'un œil sur Adrian, cet homme avait besoin de revenir sur terre, de descendre du pied d'estale sur lequel il était lui même monté et cela ne passait que par un seul chemin. Nakor avait donc conservé son sortilège et inhibé la magie d'Adrian. Le pauvre homme tomba à terre l'air vraiment désemparé. Nakor s'approcha doucement de lui, son bâton marquant d'un même son, l'avancée du vieil homme claudiquant et difficile, au vue de son âge avancé! Nakor arriva à hauteur d'Adrian quand il développa un petit discours sur le sens de sa propre vie et de ses propres échecs. Nakor n'avait pas peur de ce qui pouvait se passer, si Adrian voulait lui flanquer un coup de hache ou autre le mage pourrait l'arrêter ou le dévier sans trop de peine. Nakor posa donc sa main sur l'épaule d'Adrian et prit simplement la parole avant que Leelah le fasse, car il devait intervenir pour mettre quelque chose au clair, après tout il était dieux et s'il ne voulait pas que cela se sache, il devait accomplir son travail!

"Non, je ne suis pas un Seigneur mon enfant, juste un vieil homme qui au cours de sa vie a apprit bien des choses : aujourd'hui la victoire ne t'a pas été retiré pour rien, non Adrian tu n'es pas maudit, les dieux ont simplement du intervenir pour te rappeler un fait simple mais terriblement important : on ne doit jamais se croire au dessus des autres! Un péché d'orgueil est risqué, parce que s'il peut au départ légèrement se justifier, il finit par se transformer en une mascarade dangereuse : monter sur un pied d'estale ne mène qu'à une seule chose, la chute! Notre rencontre je l'espère, te rappellera que nul n'est au dessus des autres. Tu ne dois pas endurer sans rien dire, mais une vengeance doit s'appliquer, si un acte néfaste t'a été commis sans aucune raison, et seulement contre ceux qui t'ont véritablement offensé! Maintenant relève toi Adrian et va ton chemin ... retourne réfléchir au sens de mes paroles et d'ici quelques jours tu iras mieux et tu prendras la bonne décision, j'en suis certains!"

Nakor lâcha la pression sur l'épaule et recula, laissant donc les pouvoirs du dieu de la magie se dissiper, redonnant un peu de baume au cœur de l'homme meurtrit et attendant de voir si Adrian se décidait enfin à écouter, à réfléchir avant d'agir, et à ne plus punir que ceux qui commette vraiment des fautes! Le dieu de la magie resta planté là, au coté de l'elfe, souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leelah
Graphiste
Graphiste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
35/100  (35/100)
Puissance Magique:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Lun 7 Sep - 16:12

Quelle situation...pour le moins étrange ! Et voilà que le vieil homme, qui ne se rappelait même pas son nom, était particulièrement doué en magie. Leelah resta fiée en regardant l'homme, puis le jet de flamme. L'homme, les flammes. HEEIIN. Et puis, bon, il tira la langue ! Leelah partit à rire. Bon, il maîtrisait la magie, et alors ?

Cependant, Adrian coupa son hilarité en défiant, une fois de plus le magicien.
« Ciel, que ta foudre frappe l'elfe, débarrasse-moi de mes ennuis, je te l'ordonne. »

Mais il était malade ! Il avait un problème ou quoi ? Cependant, disons que la magie d'Adrian n'opéra pas vraiment, seulement un rayon lumineux illumina Lee. Surprise, l'elfe regarda l'humaine, un sourire rieur aux lèvres. Cependant, elle se retint de dire mot.

Adrian, par contre, ne semblait pas le prendre bien du tout. Très mal, en fait. suite à son discours de vengeance, encore la vengeance, il leva une sorte de livre, demandant si c'était lui. Leelah était complètement perdue. Elle se tenait simplement là, à écouter les deux hommes parler. Adrian comprendrait-il enfin que la vengeance ne menait à rien ? Mais plus que cela, quelque chose clochait, à propos du vieil homme. Il ne se rappelait même pas son nom, mais il était capable d'utiliser une magie puissante. Qui était--il en fait ?

[ H.-j. Désolée de l'absence imprévue. Le post est vraiment mauvais, désolée, je ne savais pas trop quoi dire ... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Keln

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 22
Localisation : Chez moi.

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
35/100  (35/100)
Puissance Magique:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Lun 14 Sep - 18:02

« Vous... vous parlez comme un sage, vieil homme, mais ceux qui avaient ce discours auparavant était les faibles et les lâches, ceux qui me craignaient et qui tenaient à ce que je ne les achève pas. Ils me disaient de réfléchir aux conséquences, au jour où ma chute arrivera, ils parlaient comme vous, à la différence qu'aujourd'hui, c'est à vous de décider de ce qui adviendra de moi, et que ça serait à moi de vous supplier. »
Il se redressa, essuya ses larmes de colère, et regarda longuement son marteau.

« Vous avez probablement raison, mais je réclame une vengeance, je désire faire payer à ceux qui m'ont infligé ce que nul ne supporterait, un mélange d'humiliation et de souffrance, il n'y a que les elfes qui soient suffisamment perfides pour oser faire ça à autrui. Elfes noirs, peut-être, mais elfes tout de même, et tous méritent d'être punis, car je n'ai pas envie que quelqu'un d'autre puisse souffrir de nouveau ce que j'ai souffert. »

Il se pencha pour attraper sa masse, la posa sur son épaule, et fit quelques pas vers la sortie de l'impasse.
« Elfe, on se retrouvera, j'en suis convaincu, mais ne compte pas sur un vieillard pour te sauver une seconde fois. Nul ne devrait avoir autant de chance, même pas moi... » dit-il sur un ton belliqueux, sans se retourner.

Il inspira profondément, et s'enfonça dans la foule de la rue principale, laissant Leelah et le vieil homme à deux...

[Hors Jeu : Je sais, c'est léger, mais la rentrée en 3° me laisse pas énormément de temps, je risque d'être bien moins présent, c'est pourquoi je me retire de ce sujet pour ne pas vous retarder Wink. Bon jeu à vous deux !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakor

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : Miramas

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   Jeu 8 Oct - 21:44

Nakor resta longtemps sans voix! Il écouta avec désolation les propos d'Adrian et en fut déçu! L'homme avait une rage si forte que rien ne le ferait aller en arrière, et le dieu de la magie détestait devoir faire appel à ses pouvoirs pour manipuler les hommes! Qu'ils soient tous damnés! Nakor haussa les épaules et souffla longuement! Il se tourna alors vers l'elfe et lui parla en elfe ancien sans même faire attention à son passage dans un autre dialecte

"Quelle tristesse Leelah, de voir que les hommes, comme toutes créatures sur ce monde, peut être haineux au point d'en vouloir à la terre entière et en plus de penser que c'est de droit ... un jour peut être, les choses changeront, mais ce n'est pas demain la veille n'est ce pas?"

Puis Nakor attendit une réponse de sa nouvelle compagne de route, mais ne tarderait pas à partir, au vu du simple fait qu'elle allait commencer à poser trop de questions. Sur son identité réelle, sur sa magie, sur les raisons de son intervention. Mais peut être qu'après tout, elle aurait le droit à une disparition exceptionnelle, et dans les règles de l'art magique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ami ou ennemis ? ( Adrian & Nakor )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» Adrian Mutu
» *Des amis et des ennemis...* [Liens Hortense]
» [DEBUT]Accueil triomphant d'ennemis perdant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cyanusia :: Terres Libres :: Asteria rive Ouest :: Place du Marché-
Sauter vers: