AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La danse de l'ennui [ pv Sigurd]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
80/100  (80/100)

MessageSujet: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Ven 31 Juil - 22:06

La mer de Ayral était là s'échouant sur les rochers et en bas de la tour, Aurore fixait l'horizon pensive. La guerre, la folie des peuples, humains, elfes, avaient détruit souvent de par leurs guerre raciale, elle était née elfes et ne comprenait pas que l'ont détruise autant de beauté par orgueil. Quand dans leurs coeurs pouvait vivre un sentiments pure l' amour, il était de son devoir et de sa destiner de mettre dans chaque être en ce monde si vaste un brin de passion. Chaque dieux avaient sa particularité, Aurore restait souvent observatrice de leurs jeu pour sortir le sien au meilleurs moment.

Las de ses réfléctions qui tout de même avait porter leurs fruits, Aurore décida qu'il lui fallait des allier que son charme naturelle devait lui servir à rallier une nation, arrêter cette folies destructrices de chaque merveille. Qui pouvait mieux l'aider a comprendre ce qu'une armes procure comme amour, ce que la passion de guerroyer pouvait apporter comme sensation, elle avait trouvais plutôt de la tristesse dans chaque coeur.

Aurore ferma les yeux et sentait l'air marin, iodées, laissait la douce brise d'air être comme un caresse sur son visage angélique, elle tourna le dos à la fenêtre et sentît milles parfum de fleurs différentes on venait de lui en apporter et une servante les mettait dans un vase, Aurore regretter sa forêt quand chaque matin elle se levait et regarder dehors, elle ne voyait que verdure, des chênes centenaire qui se dresser fièrement, que si petite elle n'en distinguée pas la cime. Les heures de jeu avec son petit voisin a courir pied nue vers les rives du lac, cherchant a s'attraper mutuellement. Voilà que dans ce château vide, Aurore s'ennuyait certes alentour il y avait bien les autres dieux, mais aucun ne lui avait rendue visite sa beautés faisait se retournait dans les réunions aucun d'eux ne pouvait fermait leurs bouche béates d'admiration. Cela devenait lassant les conversations tournaient au silence.
Soudain aurore ouvrit ses prunelles d'un bleu profond comme l'océan, se mit a dansait on aurait dit une fée qui volait , pas un son ne brisait le silence du château tellement légére et gracile que Aurore, ne posait pas une seul fois ses talons au sol qui aurait pu produire un echos , ses mouvements était coordonner avec le reste de son corps remplis de charmes de sensualité et de souplesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurd

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Sam 1 Aoû - 4:14

Sigurd se trouvait dans son palais, assit sur son trône. Il portait une tunique en soie, sous un pourpoint de cuir souple, et un pantalons de velours, avec des jambières en cuir de dragon. Il avait les yeux fermé et était complètement silencieux. On aurais put le croire endormit, mais il ne l'était pas, ou presque. En fait, il se concentrer sur le monde des mortels, il sentait le flux des émotions des habitant de Cyanusia, et dés qu'il en sentait un qui ressemblait a de la colère, et de la haine, il foncé dessus comme un rapace sur une charogne. Mais la plus part du temps, ce qu'il trouvait n'était qu'un petit combat sans intérêt, entre deux ivrognes sorti d'une taverne, ou deux soldats qui s'entrainaient un peu plus durement qu'a l'habitude.


Le pauvre dieu de la guerre commencer a ce demander s'il aller trouver aujourd'hui un signe d'une futur bataille... Mais apparemment, ce ne sera pas aujourd'hui qu'un énorme conflit éclatera entre deux nations. Comme ce bon vieux Sigurd, ne s'intéressait pas aux bagarres de tavernes, il ouvrit finalement ses yeux, laissant loin de son esprit le flux d'émotions des mortels, et se leva de son trône. Il alla se servir une chope de sa meilleurs bière, qui avait était brassé par les meilleurs maîtres brasseurs de Cyanusia. Il marcha ensuite jusqu'au balcon qui donnait sur l'extérieur de son palais, et regarda au loin.


Il avait une vue sur la Tour de Farore au loin, et se demanda se que faisait les autres dieux qui étaient la bas... Nakor devait encore être a jouer les vieux fou dans un coin de son palais. Quand aux autres, il n'osait pas l'imaginer. Il repensa soudain a la déesse de la beauté, que l'on surnommé Aurore. A vrai dire, il n'avait pas beaucoup discuter avec elle, et ne connaissait même pas son véritable prénom, et il ne doutait pas, que de son coté, elle ne connaissait pas le sien non plus.


Il termina sa chope, la lança par dessus son épaule, l'entendant tomber au sol dans un bruit de bois résonant sur les dalles de pierres. Et s'élança dans le vide, par dessus son balcon, en sifflant. Un énorme dragon rouge vint se placer en dessous de lui, et le rattrapa au vol, pour ensuite le menait vers la Tour de Farore, que le dieu n'avait pas quitter des yeux. Le dragon qui le portait était munit de multiples pièces d'armure, sous laquelle apparaissait ses écailles rouges sang. Il s'agissait en fait, du premier dragon que Sigurd avait tuer, celui qui avait bruler le village ou il avait grandi. Il avait était rechercher son âme, profitant d'une absence du dieux de la mort, et avait fait en sorte qu'il lui obéisse fidèlement. C'était plutôt pratique, lorsque l'on était pas doué en magie, d'avoir un animal de compagnie, qui pouvait servir de monture pour les longs voyages.


En a peine quelques minutes, grâces aux battements des immenses ailes du dragon, il arriva a destination, et sauta sur le toit de la tour de Farore, avant de s'introduire a l'interrieur. La tour était plutôt grande, et il n'y avait pas souvent mis les pieds, mais trouva presque sans problème le palais de la déesse de l'amour. Il ne se rappelait presque plus de son visage, tellement cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu. A la porte du palais, il avait demander a un serviteur de le conduire a elle, et celui ci lui montra le chemin sans posé de questions. C'est sa qui était bien lorsque l'on était un dieux principal... c'est qu'on pouvait facilement se faire obéir de n'importe qui dans les contrées célestes n'était pas un dieu. Pendant le chemin qui menait a la déesse, il fut troublé par le nombres de serviteur qu'elle avait... lui n'en avait qu'un seul, un ancien guerrier, qui lui avait demander, alors qu'il était mourant sur le champs de bataille de le délivré de ses souffrances, et de le prendre a son service. Sigurd avait alors fait une apparition sur le champ de bataille, avec son dragon, sous les yeux ébahi des combattant, qui avaient cessé tout combats. Il avait pris l'homme dans les bras, et l'avait fait monter sur son dragon, jusque dans les contrées célestes, ou, grâce a l'aide de la magie, il avait sauvé l'homme, et l'avait pris a sa service. Cette homme s'appeler Erik il l'avait pris a son service il y a quelques années, alors qu'il n'était qu'un adolescent d'à peine seize hivers, il en avait maintenant cinquante huit, et ne l'avait jamais déçu, il était fière de lui, et avait même penser a un moyen de le sauver de la mort... mais tout homme mérite le repos, il lui aurait donc était bien trop égoïste de le garder a ses cotés, et le laissera donc partir le moment venu.


Au bout d'un moment, il était arriver devant une grande porte, que le serviteur ouvrit, avant de lui faire signe d'entrer, ce qu'il fit nonchalamment. Une fois a l'interrieur de la pièce, la porte se referma derrière lui, le serviteur ne l'ayant pas suivit. Sigurd fit quelques pas, et remarqua un mouvement du coin de l'œil, et vit une magnifique femme, plus que désirable, danser, seul, avec une agilité féline, au milieu de la pièce. Il regarda le spectacle un petit moment, puis, se permis d'applaudir en souriant légèrement, ce qui était rare venant de lui.


''J'espère ne pas vous déranger, Aurore. Vous vous rappelez de moi ? Je suis Sigurd, le dieux de la guerre.''


Il entra dans la pièce, prenant au passage du raisin, sur une table qui se trouvait a coté de son passage, et en mangea quelques un, avant de reprendre.


''Alors c'est comme cela que se passe la vie d'une déesse de l'amour ? A danser au milieu de son salon... remarqué... sa a l'air moins ennuyant que de rester assit sur son trône a écouter les désires des imbéciles, qui me demande de faire leur travaille a leur place...''


Il mangea les derniers raisins, qu'il avait en mains, et s'assit sur la table se trouvant la. Il avait l'air vraiment malpolie de venir ainsi, dans le palais d'une déesse, et de l'importunait avec ses questions, et son attitude plus que familière. Mais que voulez vous, c'est ainsi qu'était le dieux de la guerre, et il ne changera certainement pas de si tôt. Il la regarder d'un air interrogateur, attendant les réponses a ses questions. Il savait en lui même, que si la jeune femme, n'apprécier pas son attitude, ils ne pourrait pas être amis bien longtemps. En fait, il la testé presque, car, d'habitude, il avait beau paraître froid, il était beaucoup plus galant que cela en vérité. Mais il avait tendance a afficher ce genre d'attitude envers les personnes qu'il ne connaissait pas... Allait-elle entrer dans son jeu ? Ou allait elle le mettre a la porte a coup de pompe dans le train ?


Dernière édition par Sigurd le Sam 1 Aoû - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyanusia.forumactif.com/dieux-dyesses-f51/siegfried-de-xa
Aurore

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Sam 1 Aoû - 13:35

Le plaisir de cette danse qui la faisait ne pas écoutait le vaste monde, ceux qui pleurait encore tant de perte étant à déploré un vent de mystère planait au dessus de leurs tête. Le sentiment oppressant que le calme régnant n'aller pas durée que leurs esprit s'échauffé, que bientôt cette apparences de calme aller bouillonné, mais que faire pour être écouté même en dansant Aurore revoyait quand elle avait appris les petits visage d'enfant. Qui dans les veillés auprès du feu allumait au milieu d'un grand cercle qu'il faisait autour... Où chacun d'eux montraient leurs talents cachait son amis le meilleurs mort au combat maintenant, jouer une musique envoûtante et elle rajoutait au tableau féerique son don pour la danse, chaque petit visage les regardait béatement. Quand à la simple lumière des flammes Aurore ondulait son corps, que ses pas si léger ne faisait aucun bruit, quand le simple fait que la belle sourit pour eux cela devenait magique.

Là dans cette vaste tour décorée avec luxe, de blanc qui laisse reflêtait la lumières du jour d'ornement argenté et les lustres au représentation de fée, brillait ce qui entourait la pièces de petite touche par ci par là, d'une note de lumière arc en ciel... vers le murs se trouvait une magnifique fontaine des fées tenaient des amphores dans leurs petite mains, et l'eau trouvait le chemin pour en coulait, on entendait juste le petit bruit de l'eau.

Aurore avait une robe faite de voile, broder par ses soins de petit fil dorée. Cette robe ne dévoilée rien du dessous, mais elle épousait parfaitement les courbes généreuse de la jeune déesse souple comme son corps. Sa peau douce peau de miel luisait comme-ci la lumière qui s'infiltrait dans la pièce par la fenêtre la protéger de douceur, la faisant ressemblait a un ange. Des bruits d'applaudissement la tirer de sa rêverie, Aurore se mit a rougir d'être ainsi vue de ne pas avoir entendu qui c'était, quand elle ouvrit ses yeux bleus un lumiéres intense se fit et elle sourit, le dieu de la guerre en personne, ici chez moi que me veut-il se dit-elle. Aurore fut surprise et en même temps ravie, d'avoir de la visite même si ce n'était pas la meilleurs d'ira t-on, ils étaient diamétralement opposée.... Une déesse de l'amour et un dieu de la guerre, elle qui voulait que chaque coeur fût remplis d'amour, lui qui décimait sur des champs de bataille causant mort et chagrin. Cependant Aurore avait un sentiments bien particulier, il venait de lui faire un sourire cela la réconforta se disant qu'il pouvait, aussi sentir de la douceur Aurore avait le don de charmer quiconque et le plus dur de tout les dieu était venu lui rendre visite. Aurore inclina la tête en signe de salut et de respect et lui rendit son sourire, attendant sans doute qu'il parle le premier.

''J'espère ne pas vous déranger, Aurore. Vous vous rappelez de moi ? Je suis Sigurd, le dieux de la guerre.''

" Bonjour, vous ne dérangé en aucune façon ! Oui, je me souviens de vous... que me vaut votre visite ?

Sa voix était d'une douceurs , chaude et sensuelle à la fois. Il fini par entrée dans la pièce prenant des raisins dans la coupe de fruit posait au centre d'une grande table, Aurore suivait sa progression des yeux, avec amusement sans pour autant le dévoilé gardent son allure fière mais timide.

''Alors c'est comme cela que se passe la vie d'une déesse de l'amour ? A danser au milieu de son salon... remarqué... sa a l'air moins ennuyant que de rester assit sur son trône a écouter les désires des imbéciles, qui me demande de faire leur travaille a leur place...''

"Vous avez pointé du doigt ce qu'un dieu peu faire observer, écouter la tristesse des coeurs et l'ennui vous saisi ! Une déesse de l'amour pense que la danse et une bonne distraction et que fait un dieu de la guerre pour trouver cette distraction ?"

Aurore tourna un peu suivant, des yeux ses moindres gestes mais elle allait découvrir qu'il était un peu familier, s'assayent sur la table ses manière laissant à désirait. Pourquoi pas ! Aurore le rejoins et gracieuse croisant les jambes , s'installa a côtés sur la même table le regardant et son sourire était charmeur.

"Vous voulez boire ? ou avez vous faim ? Je peut vous faire apporter autre que des fruits..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurd

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Sam 1 Aoû - 16:35

"Vous avez pointé du doigt ce qu'un dieu peu faire observer, écouter la tristesse des cœurs et l'ennui vous saisi ! Une déesse de l'amour pense que la danse et une bonne distraction et que fait un dieu de la guerre pour trouver cette distraction ?"

Sigurd réfléchit un instant, puis il répondit.

''Je doit avouer ne pas avoir beaucoup de distraction, a part peut être, aller rendre visite a mes collègues dieux, et apprendre a connaître ceux que je ne connais pas très bien. J'avouerais d'ailleurs que c'est ce qui m'amène a vous aujourd'hui.''

Il la vit se rapprocher de lui, et finalement s'assoir elle aussi sur le table, a coté de lui. Il la regarda un instant, sans rien dire, puis elle pris la parole en le regardant , et en lui faisant un sourire charmeur.

"Vous voulez boire ? Ou avez vous faim ? Je peut vous faire apporter autre que des fruits..."

''Eh bien... Je ne voudrais pas vous déranger, j'arrive déjà a l'improviste...''

Il avait volontairement changer ses manières, car il juger que la jeune femme, était plus qu'une simple ''beauté superficielle'' comme le disait certains dieux. Il avait donc envie de s'en faire une ami, plutôt qu'une ennemie. En effet, il lisait dans ses yeux, qu'elle avait bien plus qu'un corps désirable, elle était aussi très intelligente, et il ne fallait pas la prendre a la légère. Elle avait donc réussit le petit test du dieux de la guerre, mais quelque chose lui disait, que, lui, n'était pas au bout de ses surprises.

''Vous ne vous ennuyez pas trop toute seul, dans votre palais ? Moi, j'ai tendance a mourir d'ennui, lorsque je ne parcours pas les contrées de Cyanusia, ou que je ne regarde pas les grandes batailles en cours.''

Il soupira, en regardant le sol, comme pour souligner son ennui habituel. Puis se tourna vers la jeune déesse de la beauté, et lui sourit de nouveau.

''Cela vous est il déjà arriver de vous rendre sur la terre des mortels ? Et de revisité les endroits ou vous viviez avant de devenir la déesse que vous êtes aujourd'hui ?''

Il la regardait toujours dans les yeux, en lui souriant amicalement, avec une pointe de bonheur dans son regard. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas parler a un autre dieux, et il venait enfin de trouvé le courage de faire la connaissance de la déesse de l'amour, et lui posé maintenant des questions sur son passé. Il espérait du moins, qu'elle ne le prendrais pas pour une offense, et discuterais avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyanusia.forumactif.com/dieux-dyesses-f51/siegfried-de-xa
Aurore

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Sam 1 Aoû - 18:07

''Je dois avouer ne pas avoir beaucoup de distraction, à part peut être, aller rendre visite a mes collègues dieux et apprendre à connaître ceux que je ne connais pas très bien. J'avouerais d'ailleurs que c'est ce qui m'amène a vous aujourd'hui.''

"Vous me voyez enchantée , de votre visite..."

''Eh bien... Je ne voudrais pas vous déranger, j'arrive déjà a l'improviste...''

" Ce n'est pas gênant pour moi ! Excusez-moi... "

Sur ses mots Aurore descendit de la table et alla vers la porte, l'ouvrit cherchant de yeux Gaëtan qui ne devait pas être bien loin, quand elle le trouva elle lui demanda d'amener de quoi les rassasiés , du vin et aussi de quoi manger... puis elle retourna vers le dieux de la guerre dans la même attitude assise sur la table les jambes croisée, les mains sur les genoux le dos droit et le regardant charmeuse dans les yeux, signe de franchise.

''Vous ne vous ennuyez pas trop toute seul, dans votre palais ? Moi, j'ai tendance a mourir d'ennui, lorsque je ne parcours pas les contrées de Cyanusia, ou que je ne regarde pas les grandes batailles en cours.''

" Je dois avoué qu'il m'arrive souvent de m'ennuyait vous venez de tomber dans un ces moments, où je danse pour me décontracté trompé cette ennui qui nous gagne, puis nous ne recevons pas assez de visite... Vous pourriez maintenant que vous avez trouvé la route qui mène ici y revenir , quand bon vous chante. J'aime les surprises quand je l'ai trouve agréable cependant vous parlez de grande bataille, moi, je préféres les éviter ne prenait pas mes paroles comme étant blessante, mais nous sommes opposée sur certain sujet nous devrions en éviter quelques un ! "

Son ton était égale, jamais un mots plus haut que l'autre tout dans la douceurs Aurore n'avait pas besoin de criait pour se faire entendre, quand elle se mettait en colère c'était pour de juste cause... Défendre ses idées, là Aurore savait que cette rencontre était risqué ou ils pouvaient trés bien s'entendre ou devenir des ennemis parce que ni l'un, ni l'autre ne plierait beaucoup trop la trouvait superficielle se n'est pas parce qu'on incarne la beauté qu'on oublie d'être naturelle. Aurore comme tout les dieux n'avais pas choisis cette destiné et s'employer a accomplir pour ceux de sa race, un combat, celui pour lesquelles ils vivent... le respect de la terre, ne pas détruire la nature, mais au contraire s'en servir. Il fit un profond soupir ce qui attira plus l'attention de Aurore, se retournant et la regardant avec le sourire, Aurore enleva un méche des ses cheveux sur ses épaules la poussant en arrière. Elle ne perdait aucunement son sourire encore plus radieux, comme-ci il illuminait son visage angélique.

''Cela vous est il déjà arriver de vous rendre sur la terre des mortels ? Et de revisité les endroits ou vous viviez avant de devenir la déesse que vous êtes aujourd'hui ?''

" Oui cela m'est déjà arriver, je ne peut jamais rester trés longtemps loin de ma forêt ! on oublie jamais les terres de ses ancêtres même avec la meilleurs volonté, elle est gravée là dans notre coeur ! beaucoup de lieu sont charger en histoire et en souvenirs dés plus gai au plus triste, mais il est toujours un tel plaisirs de revoir son enfance de nos yeux d'adulte... Vous même vous souvenez vous de ce que vous faisiez avant ? quel était vos rêve d'enfant... Moi c'était être digne de ma tribu, et de la terre, de nos cultures ancestrale..."

Il plongeait ses yeux dans ceux de Aurore, qui était parfois un piège dans lesquelles ont pouvait si perdre ou si noyer... Aurore semblait fragile, ne dit-on pas qu'il faut se méfier de l'eau qui dors ?

"Que ressentez-vous au milieu de bataille ?"

Simple curiosité dont-elle connaissait la réponse, mais elle voulait en avoir le coeur net... Gaëtan arriva avec un plateau où était une coupe de jus de fruit fraîchement pressé, une chope de bière pour le dieu de la guerre et des assiettes avec des denrées tel que de la volaille des légumes et des pommes de terres. Il le déposa au milieu d'eux et s'inclina pour les saluer avant de repartir... Aurore pris sa coupe et la leva

" Au plaisir de votre visite !"

Trinquent et portant la coupe a ses lèvres pulpeuse sans en boire la moindre goutte avant qu'il ne fassent de même avec sa chope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurd

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Sam 1 Aoû - 19:15

" Oui cela m'est déjà arriver, je ne peut jamais rester très longtemps loin de ma forêt ! on oublie jamais les terres de ses ancêtres même avec la meilleurs volonté, elle est gravée là dans notre cœur ! beaucoup de lieu sont charger en histoire et en souvenirs dés plus gai au plus triste, mais il est toujours un tel plaisirs de revoir son enfance de nos yeux d'adulte... Vous même vous souvenez vous de ce que vous faisiez avant ? quel était vos rêve d'enfant... Moi c'était être digne de ma tribu, et de la terre, de nos cultures ancestrale..."

Sigurd était perdu, dans les magnifiques yeux de saphirs de la déesse. Bien, qu'il lui rendait son regard, les yeux du dieux de guerre, ne devait pas avoir un très grand effet. Mais plus important, que répondre a la déesse, qui venait de lui demander s'il se rappeler de son passé.

''Oui... je m'en rappel en effet, bien trop a mon goût d'ailleurs. J'ai bien peur de ne pas avoir eut une enfance très intéressante... Quand a mon adolescence, elle est on ne peu plus chaotique, tout comme le reste de mon histoire...''

Il avait détourner les yeux a ses mots, et regardait le sol carrelé du palais, essayant de trouver du réconfort entre ses dalles... mais bien sur, cela était impossible.

"Que ressentez-vous au milieu de bataille ?"

Elle avait posé cette question sur un ton calme et naturel, mais le dieux de la guerre avait réussit a y lire une pointe de curiosité. Il s'empressa d'y répondre, gardant le regard vers le sol.

''Ce que je ressent ? Hum... Ce que je ressentait plutôt... Je n'ai pas participé a une bataille depuis bien longtemps... Je ne sait pas ce que j'éprouverais en combattant de nouveau... Mais a l'époque, il se peut que ce soit la haine de mon ennemi, la rage du combat, ou encore la vengeance... A cette époque je n'éprouvait pas la peur de mourir... et je doit avoué... que j'ai combattus plus de créatures, que d'humains... bien que la bataille de la prophétie ait était très sanglante... en fait, on a beau dire, je suis loin d'être un monstre... Je n'ai jamais tuer sans raison...''

Il vit le serviteur qui l'avait conduit arriver avec un plateau, Ou le dieu pris une choppe de bière, qui avait était préparé pour lui apparemment.

" Au plaisir de votre visite !"

Elle porta sa coupe a ses lèvres pulpeuses, et attendit qu'il fasse de même, se qu'il fit sans attendre.

''Au plaisir de notre rencontre !''

Il but une gorgé en même temps que la jeune déesse, et sourit.

''Eh bien ! Si je suis aussi bien accueillit a chaque fois que je viens ici, vous risquez de me voir souvent.''

Il éclata de rire, et reporta son attention sur elle.

''Et bien sur, rien ne vous empêche de venir jusqu'à mon palais. Je doute que vous n'en connaissiez pas le chemin, et dans le cas contraire, vous pourriez toujours demander a l'entrer des contrées célestes...''

Il but une nouvelle gorgé de bière, et attendit la réponse d'Aurore, avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyanusia.forumactif.com/dieux-dyesses-f51/siegfried-de-xa
Aurore

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Sam 1 Aoû - 23:01

''Oui... je m'en rappel en effet, bien trop a mon goût d'ailleurs. J'ai bien peur de ne pas avoir eut une enfance très intéressante... Quand a mon adolescence, elle est on ne peu plus chaotique, tout comme le reste de mon histoire...''

" Vous n'aimez pas en parlé ? c'est pourtant ce qui crée votre charisme et personalitè les déboires de la vie sont courant, nous avons tous a regretter des mort par le passé ! tous une tache au tableau, mais je crois a juste titre que c'est aussi ce qui fait notre force beaucoup me vois moi comme une personne avec juste de la beauté, a côté est-ce qu'il voit ce que l'amour peut voir j'en doutes fort..."

Il avait baisser la tête de son passé marquant, elle aurait voulu le faire la redressait faisant le geste sans en trouvais le courage, Aurore se leva de la table et se mis en face attendant qu'il répondent a sa question, celle qu'elle se posait, qui avait-il de bien dans une guerre pour que tous ne vois que cela, en oubliant l'amour, mais l'amour comprend beaucoup de dériver, l'amitiés trés forte et une sorte... les parents et leurs enfants ! une autre sorte, les fréres ou soeur , mais c'est vrai dans chaque sens ce trouve un revers à la médaille.

''Ce que je ressent ? Hum... Ce que je ressentait plutôt... Je n'ai pas participé a une bataille depuis bien longtemps... Je ne sait pas ce que j'éprouverais en combattant de nouveau... Mais a l'époque, il se peut que ce soit la haine de mon ennemi, la rage du combat, ou encore la vengeance... A cette époque je n'éprouvait pas la peur de mourir... et je doit avoué... que j'ai combattus plus de créatures, que d'humains... bien que la bataille de la prophétie ait était très sanglante... en fait, on a beau dire, je suis loin d'être un monstre... Je n'ai jamais tuer sans raison...''

La haine ceci tournait dans sa tête, la haine qu'elle curieux sentiments ! oui cette haine qui pousse malgré soit a commettre l'irréparable et pourtant, Aurore sentait dans ses paroles qu'il ne cherchait pas a montré de la fierté , ni se vanter de sa gloire passé, étrangement surprise par le dieux de la guerre Aurore apprécia tout simplement qu'il ne cherche pas a l'impréssionait comme tout homme aurait fait, mais elle apprécia aussi le regardait autrement que par ce qu'on pouvait dire, les clichés sur chaque dieu ¨était de mise a chaque fois que l'un parlait de l'autre. Il avait trinquer but ensemble et pourtant une question cruciale brûlait les lèvres de Aurore. Avait-il décimer des elfes ceux précisement de son clan, ses parents qu'elle avait dut quitter pour suivre cette prophétie qu'était-il devenu nul ne le savait, même les elfes mourant qu'elle avait vue après la bataille qui avait fait rage, pendant qu'elle était partit revenant juste après voyant le bain de sang, atroce... Aurore eue un pincement au coeur.

''Eh bien ! Si je suis aussi bien accueillit a chaque fois que je viens ici, vous risquez de me voir souvent.''

Avec plaisir Sigurd, ma porte sera toujours ouverte quand vous le désiré !

Il avait éclatait de rire et elle lui fit un sourire en retour, il fallait qu'elle sache quitte a devoir utilisé ce que la nature lui avait donné, le charme.

''Et bien sur, rien ne vous empêche de venir jusqu'à mon palais. Je doute que vous n'en connaissiez pas le chemin, et dans le cas contraire, vous pourriez toujours demander a l'entrer des contrées célestes...''

"Il me sera facile de trouvais le chemin de votre demeure Sigurd, car nous avons déjà eue une réunion là-bas si mes souvenirs sont exacte... Je ne m'était point perdu la première fois ! je doute me perdre la seconde, mais..."

Aurore se décida a posé la question, mais avant il fallait qu'elle teste sa résistance a ses charmes, il n'avait pas eue l'air de faire un geste, s'approchant le regardant Aurore déposa une doux baiser au coin de sa lèvres

"Merci pour cette invitation, puis-je vous demandait si vos combat vous on méner a affronter des elfes ? et si oui vous vous rappellez lesquelles ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurd

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Dim 2 Aoû - 16:35

"Il me sera facile de trouvais le chemin de votre demeure Sigurd, car nous avons déjà eue une réunion là-bas si mes souvenirs sont exacte... Je ne m'était point perdu la première fois ! je doute me perdre la seconde, mais..."


Il la regarda un instant, se demandant pourquoi elle s'était arrêter au milieu de sa phrase. Puis, il la vit se rapprocher de lui et la sentit lui déposé un baiser au coin des lèvres.


"Merci pour cette invitation, puis-je vous demandait si vos combat vous on mener a affronter des elfes ? et si oui vous vous rappelez lesquelles ?"


Il la regarda un instant dans les yeux, ne sachant que faire ou quoi répondre, puis il décida de cacher ses émotions derrière ce sourire non émotif, qu'il avait a d'habitude, il se redressa doucement, et la regardant dans les yeux répondit.


''Des elfes ? Au risque de vous décevoir... je n'ai jamais tuer que des sombres... avant la grande bataille, je faisait parti d'une escouade spécialisé dans la chasse au dragon... et je n'ai jamais tuer autre choses que des créatures sauvages et des dragons, avant cette fameuse nuit, on l'on m'a enrôler de force dans cette bataille... et après cette nuit la... je suis devenue le dieu de la guerre... alors que la seul bataille que j'ai menée ressemblait plus a une boucherie qu'autre chose...''


Il la regardait toujours dans les yeux, il avait parlait d'un ton calme, mais avait perdu son sourire en parlant de ses évènements qu'il aurait préférer oublier... puis il continua.


''Et oui... le dieu de la guerre aux mille et une batailles, les récits sur le commandant Siegfried, qui a presque décimé une armée a lui seul. Le grand guerrier qui a obtenu l'immortalité en buvant le sang de ses ennemis... Il n'y a aucune vérité dans ses récits... le grand Sigurd, n'était en fait qu'un enfant maudit, abandonner en pleine forêt, et trouver par un villageois, il fut ensuite élevé dans ce village, ou tout le monde avait peur de la malédiction, mais ou ils l'aider a survivre, en lui donnant le gite et le couvert... jusqu'à ce qu'ils se fasses tous tuer par un dragon rouge de taille adulte... surement la malédiction...''


Il se tut alors... sachant qu'il en avait déjà trop dit. Personne ne connaissait son passé, il ne l'avait jamais raconter. Et voilà qu'après toutes ses années de cauchemars il se confié a elle... Il resta silencieux, et détourna son regard, craignant qu'elle ne se moque d'un dieu de la guerre, qui s'était pisser dessus lors de sa première bataille, et qui n'avait jamais, avant la nuit de la prophétie tuer d'êtres humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyanusia.forumactif.com/dieux-dyesses-f51/siegfried-de-xa
Aurore

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Dim 2 Aoû - 18:51

''Des elfes ? Au risque de vous décevoir... je n'ai jamais tuer que des sombres... avant la grande bataille, je faisait parti d'une escouade spécialisé dans la chasse au dragon... et je n'ai jamais tuer autre choses que des créatures sauvages et des dragons, avant cette fameuse nuit, on l'on m'a enrôler de force dans cette bataille... et après cette nuit la... je suis devenue le dieu de la guerre... alors que la seul bataille que j'ai menée ressemblait plus a une boucherie qu'autre chose...''

Il s'était redressait et ne la quittait pas des yeux, Aurore sentît son coeur ses serrais a repenser a la triste réalité, même ses yeux était remplis de larmes qui ne coulait pas elle baissa la tête, pour ne montrait aucun signe de faiblesse devant le dieu de la guerre. Plus a une boucherie Aurore ferma les yeux et se souvenait de ce qu'elle avait vue, le pire des spectacles des méres et leurs bébé dans des marres de sang... ses images l'avait marquer au plus profond, quand elle avait découvert son meilleurs amis au milieu ! Aurore avait crier, pleurer et le temps avait aussi pris des allure de tempête... un vent violent et de la plus qui marquait sa tristesse, c'est alors que là la pluie se mit a tomber dehors. Le reflet des sentiments de Aurore sauf que personne ne savait que c'était elle qui savait ce servir de cette puissance de ses ancêtres. Pendant ce temps le dieux de la guerre continuer de lui parlait Aurore en fut toucher, elle savait qu'elle ne parlait pas facilement..

''Et oui... le dieu de la guerre aux mille et une batailles, les récits sur le commandant Siegfried, qui a presque décimé une armée a lui seul. Le grand guerrier qui a obtenu l'immortalité en buvant le sang de ses ennemis... Il n'y a aucune vérité dans ses récits... le grand Sigurd, n'était en fait qu'un enfant maudit, abandonner en pleine forêt, et trouver par un villageois, il fut ensuite élevé dans ce village, ou tout le monde avait peur de la malédiction, mais ou ils l'aider a survivre, en lui donnant le gite et le couvert... jusqu'à ce qu'ils se fasses tous tuer par un dragon rouge de taille adulte... surement la malédiction...''

La pluie redoublait dehors mais c'était par tristesse pour lui, Aurore ouvrit les yeux et la pluie cessa immédiatement, plongeant le bleu azur de ses yeux dans les siens parce que de sa main la jeune déesse lui avait fait relevait la tête... De quoi se plaignait-elle au fond quand d'autre avait vue pire qu'elle, n'avait connu que la douleurs et non l'amour, c'est là aussi qu'elle compris pourquoi beaucoup repousser ce sentiments pas parce qu'il ne l'aimait pas, mais par peurs d'autre souffrance, Aurore se devait de faire quelque chose pour le dieu de la guerre... pourquoi ? elle ne savait pas elle-même, mais pas que son histoire la toucher bien plus qu'elle ne serais l'avoué Sigurd était une personne impréssionante de par ses actions ! oui comme elle il n'avait pas choisis le sort de sa destiné, n'avait pas choisis de faire partit de cette prophétie ! sinon a se jour il serais mort et elle aussi... Sans pouvoir voir ce que les gens font de leurs nouvelle terre Cyanusia !!!

" Vous n'êtiez qu'un enfant !! n'ayez pas honte d'un passé que nous avons pas choisis... nous avons tous a déploré les méfaits de cette guerre, je me dois alors encore plus d'essayer de remplir les coeurs d'amour pour que ce que vous venez de dire ne se reproduisent plus... dans cette nouvelle ère... puis-je ?"

Sans attendre la moindre réponse le regardant dans les yeux Aurore lui caressa la joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurd

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Dim 2 Aoû - 20:02

Pendant qu'il avait parler, il avait a peine fait attention a la pluie qui s'était mise a tomber a verse dehors, on aurait dit qu'une énorme tempête approchait, se qui rappeler encore plus au dieu de la guerre cette fameuse nuit, ou les sombres avaient décidé de sortir de leur cachette, et de se révélé de nouveau a la face du monde. Cette nuit, ou Sigurd avait marcher sans relâche, suivant son peloton. Personne ne savait se qui les attendaient, on leur avait juste dit que les elfes étaient venus leurs demander de l'aide pour repousser un assaut. Si des elfes immortels, demander de l'aide aux humains, c'est que quelque chose de grave se passer... c'est ce que tout le monde se disait au font d'eux, mais tout le monde gardait le silence...


Une fois plus proche des combats, alors que les bruits de la batailles se faisait entendre, tout le monde gardait le silence. tout en redoutant les mots qui pourraient sortir de la bouche du premier imbécile qui oserait dire un mot. Car tout le monde, bien qu'ils ne le disait pas, ressentait la peur. Sauf peut être Sigurd, qui n'avait pas peur de la mort, au contraire, il la cherchait, il l'attendait, il ressentait comme jamais l'ombre de la mort le surveiller, planant au dessus de sa tête. Arrivé en haut des collines qui cachait la vue du champs de bataille, le général fit son discoure. C'est a se moment, que le cœur de tout les guerriers ici présent battait la chamade, attendant l'ordre fatidique. Sachant que le premier qui fuirait, ou montrera des signes de folie, se verrait sauvagement tuer par ses camarades. Car au milieu de la bataille, nul n'est plus dangereux qu'un soldat emplis par la peur. La peur, mène a la folie, et la folie peu amener l'homme le plus fidèle a devenir un traitre.


En attendant l'ordre, Sigurd avait regarder autour de lui. Qui parmi les hommes qui l'entourait, allait-il mourir en premier. Alexeï, qui était attendus a la capital par sa femme et son fils. Grégoire, qui était attendus par son fils de 12 ans, avec qui il vivait seul depuis la mort de sa femme... ou peut être Rikk et Rocco les deux frères adeptes des rixes de taverne, et des actes de débauches. Ou peut être serais-ce le jeune Juan, qui les avait rejoins il y a a peine 1 ans dans l'escouade, il avait fêter son dix-septième printemps il y a quelques jour, et aller peut être mourir cette nuit...


Il se rappela alors du reste par bribe, le signal de la charge, la course effréné vers les ennemis, le sang qui maculait sa hache, la pluie qui était arriver en un instant sur le champs de bataille. Les regards des autres guerriers qui le regardait avec peur, ainsi que ses ennemis qui fuyaient en voyant fondre sa hache sur eux. Puis, ce sentiment de liberté qu'il avait senti lorsque la prophétie s'est réalisé. La rencontre avec les autres dieux principaux, et la sélection des autres dieux.


Il sorti de ses pensées lorsque la douce main de la déesse de l'amour lui fit doucement relevé la tête. Puis il se rendit compte que la pluie venait de cessé a l'extérieur. Il la regarda dans les yeux, et vit que ses yeux azurs était emplis de larmes qui ne coulaient pas. Puis, de sa voix douce, elle lui dit.


" Vous n'étiez qu'un enfant !! n'ayez pas honte d'un passé que nous avons pas choisis... nous avons tous a déploré les méfaits de cette guerre, je me dois alors encore plus d'essayer de remplir les cœurs d'amour pour que ce que vous venez de dire ne se reproduisent plus... dans cette nouvelle ère... puis-je ?"


Sans attendre de réponse, il lui caressa tendrement la joue, en le regardant dans les yeux. Sigurd, ne sachant pas comment réagir, et ayant oublier le peu de fois ou on l'avait traiter avec autant de douceur, ne put retenir un sourire, accompagner par une larme, qui coula sur sa joue. Il leva sa main, et la posa délicatement sur celle de la déesse, comme pour lui demander de ne pas l'enlever.


''Oui... mais... en observant les mortels, j'en suis arrivé a une déduction... Tant qu'il y aura des hommes, il y aura des guerres... les conflits cessent, les hommes meurs... Mais la guerre, elle, ne meurt jamais... j'ai beau être le dieu de la guerre, j'aimerais que les conflits cessent... mais c'est impossible...''


Il regardait toujours la jeune femme dans les yeux, avec un regard triste, presque perdu dans le regard de saphir de la déesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyanusia.forumactif.com/dieux-dyesses-f51/siegfried-de-xa
Aurore

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Lun 3 Aoû - 2:18

Il avait l'air aussi pensif qu'elle il mis du temps à voir le geste de Aurore la main qu'elle mis sur sa joue, Sigurd ne recula pas et au contraire mis sa main sur la sienne, comme une invitation à ne pas l'enlever, un sourire, une larme coulant sur sa joue et Aurore passa son pouce pour l'essuyait, beaucoup aurait tourné la tête pour ne pas être vue, lui un dieu de la guerre montrait sa sensibilité, une faiblesse... Un homme qui sait montré qu'il n'ai pas qu'une brute comme le montre les légendes qu'on dit de lui, Aurore fut à la fois toucher et émus elle le regardait autrement, douceur et tendresse passait de son regard charmeur... Se demandent a elle-même si elle n'avait pas brisé la carapace de Sigurd.

''Oui... mais... en observant les mortels, j'en suis arrivé a une déduction... Tant qu'il y aura des hommes, il y aura des guerres... les conflits cessent, les hommes meurs... Mais la guerre, elle, ne meurt jamais... j'ai beau être le dieu de la guerre, j'aimerais que les conflits cessent... mais c'est impossible...''

Il regardait toujours la jeune femme dans les yeux, avec un regard triste, presque perdu dans le regard de saphir de la déesse. ne le quittant pas une seconde le jeune déesse sentait qu'il avait besoin d'entendre plus que de douce parole.

" Nous pourrions nous alliés en ce sens... cher Sigurd, emplir le coeur des guerrier d'amour plutôt que de soif de sang, ceux qui paraisse aimer donner la mort n'ont pour la plupart de ce que j'ai put entendre ou observer pas connu le vrai amour... ma méthode serait plus douce que la votre, mais je pense que cela peu fonctionné des opposés qui ferait route ensemble , pour qu'enfin votre voeux, ce voeux qui est aussi le miens, une terre d'amour, de partage et non de cruauté ou rivalité... voir les chose simple de la vie tel que la nature qui est belle, au lieu de cela elle est entaché de sang."

Le visage de la jeune déesse se rapprochait du sien, leurs lévres n'était plus qu'a peu de distance, son souffle frais frolait son visage, est-ce qu'il avait vue l'attirance , le pas qu'elle faisait de plus pour qu'il comprenne Aurore ne pouvait pas l'embrassait, mais lui faisait comprendre charmeuse son regard ne pouvait pas mentir sur son souhait le pas de la réunion de deux âmes allait-il se faire ? seul le dieu de la guerre à l'instant avait les cartes en main jouerait-il la bonne carte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurd

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Lun 3 Aoû - 17:59

" Nous pourrions nous alliés en ce sens... cher Sigurd, emplir le cœur des guerrier d'amour plutôt que de soif de sang, ceux qui paraisse aimer donner la mort n'ont pour la plupart de ce que j'ai put entendre ou observer pas connu le vrai amour... ma méthode serait plus douce que la votre, mais je pense que cela peu fonctionné des opposés qui ferait route ensemble , pour qu'enfin votre vœux, ce vœux qui est aussi le miens, une terre d'amour, de partage et non de cruauté ou rivalité... voir les chose simple de la vie tel que la nature qui est belle, au lieu de cela elle est entaché de sang."


Le visage de la déesse se rapprocha du sien, jusqu'à ce que leurs lèvres ne soit plus qu'a une distance assez courte, pour qu'il sente son souffle doux et léger, sur ses lèvres. Il la regardait toujours dans les yeux, et voyait que la jeune déesse, tout comme lui, n'osait, faire le premier pas. Il se demandait si elle ressentait réellement quelque chose pour lui, ou si elle faisait cela pour le consoler, par pitié pour cette homme, que l'on croyait fort, mais qui était en fait qu'un gamin au cœur tendre...


''Des opposés peuvent vraiment faire route ensemble ? Se serait en effet mon vœu le plus cher, mais comment la douceur de l'amour, pourrait faire route avec la brutalité de la guerre... Comment deux choses aussi opposé pourraient-ils faire routes cote a cote, afin de créé un avenir, dans le quelle tout le monde sera heureux ? L'amour de deux être ne changera rien a la barbarie des champs de batailles. Seul l'amour de millions de personnes pourrait arrêter tout ses conflits... Mais, je doit avoué, que j'ai envie de croire en vos parole, déesse... Et je ferais de mon coté, le nécessaire, pour que nos rêves communs, trouves une place dans ce monde au bord de la dévastation.''


Il approcha doucement son visage de celui de la déesse, et déposa un tendre baiser sur ses lèvres, si douces et pulpeuses. Comme quoi, même le dieu de la guerre pouvait être tendre, grâce a ce sentiment, que l'on appel l'amour. Il posa la main sur la joue de la déesse, afin de la caresser délicatement, n la regardant avec une expression, que l'on avait jamais vu sur son visage. Une expression amoureuse, qui jurait énormément avec ce qu'on pouvait entendre sur lui, n'importe où dans les contrées de ce monde, ainsi que dans les contrées célestes. Il resta ainsi un bon moment, a observer la jeune déesse, en lui caressant la joue, attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyanusia.forumactif.com/dieux-dyesses-f51/siegfried-de-xa
Aurore

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Mar 4 Aoû - 7:42

Aurore voyait dans ses yeux cette hésitation, elle était prête du but fixait se faire un allier de choix. Son teste a elle était de voir si elle pouvait mettre de l'amour au fond de son coeur, si elle avait cette victoire sur lui c'est qu'elle arriverait a changer le coeur des hommes sur cette nouvelle terre, celui des femmes aussi Aurore ne savait pas l'étendue de ses capacités encore, mais aujourd'hui devant le dieu de la guerre Aurore avait tissé sa toile comme une araignée. Le prenant dans sa toile, mais celle-ci ne se revelera pas mortelle comme toute les autres juste remplis de tendresse et de geste dont Aurore avait vue dans ses yeux qu'il manquait, oui , Aurore avait sut percer sa faiblesse...
Une phrase est trés révèlatrice, on dit que les yeux reflête la profondeur de l'âme et malgré les bain de sang put voir, ou orchestrer, Aurore voyait en lui de la douceur.


''Des opposés peuvent vraiment faire route ensemble ? Se serait en effet mon vœu le plus cher, mais comment la douceur de l'amour, pourrait faire route avec la brutalité de la guerre... Comment deux choses aussi opposé pourraient-ils faire routes cote a cote, afin de créé un avenir, dans le quelle tout le monde sera heureux ? L'amour de deux être ne changera rien a la barbarie des champs de batailles. Seul l'amour de millions de personnes pourrait arrêter tout ses conflits... Mais, je doit avoué, que j'ai envie de croire en vos parole, déesse... Et je ferais de mon coté, le nécessaire, pour que nos rêves communs, trouves une place dans ce monde au bord de la dévastation.''

" Comment essayons ! si vous avez vraiment envie de croire chaque rêve comporte une part de réalité si nous sommes sur une route a double tranchant, il vaut mieux la contourner avec nos propre armes, vous avez l'organisation de bataille et l'esprit combatif, je mélange a cela l'amour et la tenacité je ne baisse pas les bras facilement et nous trouverons... j'en suis sur maintenant avec votre appuie."

Leurs baiser enfin, le premier partage entre eux et un pas vers la douceur de l'amour ? la déesse vue dans ce baiser un goût de jamais vue avant, son coeur doucement ce mis a battre puis a mesure qu'elle le regardait il battait plus fort celui qui croyait prendre, devenait aussi l'attraper. La déesse de l'amour, comment est-ce possible ? voyait en son dieu de la guerre une autre route celle qu'elle cherchait le rêve de jeune fille enfouie au plus profond, une déesse de l'amour amoureuse ! comment cela devenait possible, elle chercha a reprendre ses esprit en secouant la tête mais sont parfum l'enivrer... Aurore chercha de nouveau un baiser c'était sa seule réponse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurd

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   Mer 5 Aoû - 17:44

"Comment essayons ! si vous avez vraiment envie de croire chaque rêve comporte une part de réalité si nous sommes sur une route a double tranchant, il vaut mieux la contourner avec nos propre armes, vous avez l'organisation de bataille et l'esprit combatif, je mélange a cela l'amour et la ténacité je ne baisse pas les bras facilement et nous trouverons... j'en suis sur maintenant avec votre appuie."


S'en suivit, le magnifique baiser, qu'ils échangèrent. C'était la première fois que le dieu de la guerre ressentait cela, son cœur battait la chamade, il se laissa prendre au piège dans un tourbillon d'émotion. Cela fut encore plus intense, lorsque la déesse chercha un autre baiser. Même le cœur du dieu de la guerre ne pouvait résister a l'amour. Et pour la première fois de sa vie, il découvrait ce que c'était. Il aurait aimer que ce moment dur une éternité, mais un étrange sentiment vint interrompre ses pensées. Un sentiment de haine, de vengeance, une envie de tuer, si forte, qu'il n'en avait pas ressentit depuis pas mal de temps. C'était une sensation si présente, qu'il avait du mal a la refoulé de ses pensées. Elle ne pouvait pas venir d'une seul personne, il en était sur, quelque chose se préparer. Il se leva, déçu de ne pas pouvoir rester plus longtemps auprès de sa déesse.


''Désolé... Mais mon travail de dieu de la guerre m'appelle... j'ai un mauvais pressentiment... je doit me rendre dans le monde des mortels...''


Il tourna le dos, et se rendit sur le balcon. Il ne pouvait ignoré cette rage qu'il sentait dans le cœur des mortels et devait y remonter a la source, même si cela l'éloigner de la belle déesse pendant quelques temps.


''Soyez sur, que je reviendrais, Ô ma douce déesse... et que mes pensées seront hanté par les souvenirs de cette rencontre...''


Il monta sur le rebord du balcon, et se tourna vers la jeune déesse, avant de se laissait tomber en arrière, les bras écarter, dans un magnifique saut de l'ange, en gravant les traits du magnifique visage de sa déesse dans son esprit. Au bout d'une trentaine de seconde, bien avant qu'il ne s'écrase sur la surface de l'eau en contre-bas, un énorme dragon vint de placer en dessous de lui, et le récupéra, avant de s'élever, et de voler en direction de la pleine lune. Nul doute, que la déesse, si elle regardait dans sa direction, voyait la silhouette du dragon, se dessiner sur la surface de la lune, il se retourna une dernière fois, et regarda en direction de la tour de Farore, qui n'était plus qu'une simple silhouette se découpent a la surface de la mer celeste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyanusia.forumactif.com/dieux-dyesses-f51/siegfried-de-xa
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La danse de l'ennui [ pv Sigurd]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La danse de l'ennui [ pv Sigurd]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» La danse des sept voiles...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cyanusia :: Contrées Celeste :: Mer Ayral :: Tour Farore :: Palais de la Déesse de l'Amour, du Désir et de la Beauté-
Sauter vers: