AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les dieux s'eveillent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nakor

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : Miramas

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Les dieux s'eveillent   Mar 21 Juil - 13:09

Nakor, au sein de son palais personnel, au cœur du volcan, attendait, en transe. Il méditait sur le monde, la nature et les effluves de magie qu'il dominait! Il surveillait comment la nature ce comportait et si les mages du monde commun allaient bien, s'ils ne faisaient pas trop de bêtises. Mais surtout, Nakor se concentrait sur certaines choses, plus profondes, plus anciennes ... plus fortes et dangereuses, et en même temps tellement volatile. Quelque chose était venu perturber les transes du dieu de la magie depuis plusieurs jours et le vieux fou n'arrivait pas à mettre la main sur l'origine de ce dérangement! Il se concentrait donc toujours plus fortement jusqu'à d'un seul coup, recevoir comme un grand coup de fouet mentale. Nakor perdit donc sa concentration et lui qui était en lévitation chuta lourdement! Durant sa chute, et avant même qu'il ne touche le sol, Nakor eut le temps de proférer un grand nombre d'injures. Une fois s'être lamentablement écrasé au sol au lieu d'avoir activé ses pouvoirs pour léviter, il se releva, tendit la main dans les airs pour appeler à lui son vieux bâton et se remit difficilement sur ses vieilles jambes! En soufflant longuement comme un vieux monsieur aux articulations ankylosées il se mit à parler seul, au sommet de sa tour, dans sa vieille barbe blanche

"Humm, j'aurai du m'en douter ... foutu monde!"

Puis Nakor tourna la tête vers le cœur des contrées célestes et se téléporta sans le moindre artifice jusque dans le palais du dieu de la Guerre, dans un grand bruit d'explosion. Nakor aimait toujours mettre un peu de style dans ses utilisations de la magie! Il apparue donc immédiatement, et dans un grand bang, devant son ami Sigurd, dieu de la guerre, l'un des trois dieux supérieurs! En tant que tel, Nakor aurait montré beaucoup plus de respect, demander audience et attendre un accord de Sigurd, mais Nakor figurait parmi les dieux les plus vieux de Cyanusia, et en tant que tel, il se permettait de faire fit du protocole divin. Après tout disait il, à son âge, on avait droit aussi à un peu de respect, ce n’est pas tout les jours qu'on a quatre mille sept cents ans! Il apparut donc devant le dieu de la guerre et le salua nonchalamment

"Salut Sigurd, comment va?"

Levant la main et l'agitant comme un ami le ferait en direction d'un autre qu'il n'avait pas vue depuis longtemps et à qui il faisait coucou. Décidément ce vieux fou n'avait aucune manière, surtout pour un dieu bon sang! Nakor continua alors, marchant dans la pièce personnelle du dieu, faisant les cents pas, son bâton résonnant à chaque fois qu'il frappait le sol

"Il y a longtemps que nous ne nous sommes pas vu hein? Une bonne vieille réunion des dieux ... ça s'est plus fait depuis la grande sélection dis donc! Enfin il vaut peut être mieux, parce que généralement il y a toujours un ou deux conflits qui éclate entre la beauté superficielle de la déesse de l'amour, le savoir matérielle du dieu de la connaissance et cette chouette de dieu de la mort, qui est toujours morose et froid!"

Nakor mima un frisson et se serra les bras autour de sa poitrine, comme le ferait un vieil homme qui réprimait une grande fraicheur. Un sourire aux lèvres, il tira alors la langue de dégout et se mit à rire. Une fois calmé le vieux dieu continua

"Enfin, tout cela n'est que du blabla mon ami, tu te doute bien que je ne te dérange pas juste pour venir boire un verre ... des choses plus sérieuses m'amène! Sigurd, je pense que tu l'a senti toi aussi, au vue de ta spécialité ... mais il me semble que nous allons bientôt devoir retourner plus souvent sur la terre des mortels, nous mêler à eux et les guider!"

Nakor avait dit ça sur un ton très sérieux, lui qui pourtant, fou jusque à l'os, passait sa vie à rire de tout! Cela montrait à quel point il était inquiet : en effet dans ses transes méditatives, Nakor avait ressenti les prémices du retour du mal sur le monde, un mal plus fort et plus démoniaque qu'autrefois, et il était certains d'une chose, en temps que Dieu de la guerre, Sigurd avait du sentir une envie naissante dans le cœur des êtres humains, de rentrer de nouveau en bataille! S'il confirmait cela, alors les doutes du magicien ne seraient plus, il serait certains au contraire : un danger arrivait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurd

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Les dieux s'eveillent   Mer 22 Juil - 17:37

Sigurd était confortablement assit dans un fauteuil, les jambes posé sur la table basse se trouvant non loin devant lui. Il avait la main posé sur le manche de sa hache, et caressait le cuir de dragon qui l'orné. Il avait les yeux fermaient, et ressentait les sentiments des mortels qui se battaient en se moment, ou s'entrainer, entendant leurs prières, ''Prêtez moi votre force'' ou encore ''Faites que je survive a ce combat, et que je rentre victorieux !'' ce genre de prières étaient presque régulières, mais il avait senti autre chose aujourd'hui... non... en fait il le sentait depuis plusieurs jours... c'était un sentiment étrange, c'est comme si un énorme conflit se préparer...


Mais alors, qu'il se demandé d'où sa venait exactement, et se que sa annonçait, un bruit d'explosion retenti juste devant lui. Il empoigna sa hache, et dans un mouvement vertical, l'abattit en direction du bruit tout en ouvrant les yeux... Il eut juste le temps de dévié la trajectoire de ton arme, afin de ne pas blesser le vieillard se trouvant en face de lui. Sa hache s'abattit avec un énorme fracas sur les dalles de granit qui était disposait sur le sol. En fracassant une au passage...


"Salut Sigurd, comment va?"


Il le regarda un instant avec un regard menaçant et arracha sa hache du sol, avant d'aller se rassoir sur son trône, déposant son arme a coté, gardant sa main sur la poignée, comme il le faisait toujours, afin de l'avoir a porter de main.


''Espèce de vieux fou ! Tu pourrait entrer par la porte comme tout le monde non ?!''


Il regardait le vieillard marchait dans la pièce en faisant les cents pas en faisant résonnait son bâton a chaque fois qu'il toucher le sol, se qui produisait un son des plus énervant pour Sigurd, qui aimer la tranquillité.


"Il y a longtemps que nous ne nous sommes pas vu hein? Une bonne vieille réunion des dieux ... ça s'est plus fait depuis la grande sélection dis donc! Enfin il vaut peut être mieux, parce que généralement il y a toujours un ou deux conflits qui éclate entre la beauté superficielle de la déesse de l'amour, le savoir matérielle du dieu de la connaissance et cette chouette de dieu de la mort, qui est toujours morose et froid!"


A ses mots, Nakor fit mine de frissonnait, passant ses bras autour de sa poitrine comme un vieillard le ferais pendant une fraiche nuit d'automne. Il fit ensuite un sourire en tirant la langue, comme le ferais un enfant pour montrer son dégout, ou se moquer. Puis, il se mit a rire comme un vieux fou qu'il était, avant de finalement réussir a se calmer et continuer...


"Enfin, tout cela n'est que du blabla mon ami, tu te doute bien que je ne te dérange pas juste pour venir boire un verre ... des choses plus sérieuses m'amène! Sigurd, je pense que tu l'a senti toi aussi, au vue de ta spécialité ... mais il me semble que nous allons bientôt devoir retourner plus souvent sur la terre des mortels, nous mêler à eux et les guider!"


Sigurd resta silencieux un instant, regardant le vieillard qui lui faisait face... il avait parler avec un ton très sérieux pour une fois... se qui ne lui ressemblait guère, lui qui d'habitude, se comportait comme un vieux fou gâteux, bien qu'étant loin d'être sans cervelle.


''Les mortels sont des bêtes sauvages... Ils sont attiré par le sang, et le combat... On dirais qu'ils ne sont née que pour s'entre-tué... Chaque jour, je reçois les mêmes prières... ''Dieu de la guerre, accordez moi la force de vaincre.'' ''Dieu de la guerre guidez ma lame !'' ''Dieux de la guerre, faites que le sang de mes ennemis coule a flot !'' J'entends se genre de prières a longueur de journées... mais te dire que je n'ai rien senti de nouveau... d'inhabituel, se serait te mentir... oui j'ai senti quelque chose... et sa ne présage rien de bon...


Il se tut ensuite, caressant la lame de sa hache du bout des doigts... regardant toujours le vieux mage, avant de reprendre.


''Mais de là à aller guider les mortels... Ses humains bon a rien... Tu a vraiment de drôle d'idées vieux fou... Si au moins il y avait des guerriers digne d'intérêt en ce monde... J'irais les guider avec plaisir...''


Il attendit une réponse de Nakor, en le regardant du même regard las qu'il avait habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyanusia.forumactif.com/dieux-dyesses-f51/siegfried-de-xa
Nakor

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : Miramas

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Les dieux s'eveillent   Jeu 23 Juil - 22:46

Nakor fit comme si de rien était et une fois que Sigurd lui répondit, le vieux fou se planta devant lui, comme un vieux professeur le ferait devant un élève qui venait de dire une bêtise! Nakor souffla longuement, pointa son bâton sur le morceau de sol qui avait été fracassé en lieux et place de sa vieille tête à barbe lorsque le dieu de la guerre avait dévié sa hache, et soudainement le sol se reforma, les débris reprirent leur place. Et comme si rien n'était, comme si jamais le sol n'avait été fracassé, comme si jamais il ne l'avait magiquement réparé, Nakor pointa un doigt accusateur et prit la parole

"Mais comment peux tu dire ça Sigurd!"

L'accusation était lancée. Le vieux dieu s'apprêtait encore à faire la leçon, quel vieux fou alors!

"Les humains sont sous notre protection, que cela te plaise ou non ... nous ne devons pas rester là avachis sur nos sièges dorés à attendre qu'une prière soit suffisamment innovante pour que notre lubie s'éveille et que nous l'exaucions bon sang de bois! Les hommes, les elfes ou même les sombres sont des êtres tous très intéressant ... et tu le sais ne me regarde pas comme si j'étais cinglé Sisi!"

Puis Nakor se remit à faire les cent pas

"Il y a des tonnes de guerrier dans ce monde, c'est plutôt moi qui devrait me plaindre, il n'y a presque aucun mage et je passe plus de temps avec les non mages qu'avec mes homologue de fonction! Quel horreur que d'entendre dans la bouche d'un dieu si grand qu'il ne s'intéresse plus à ses enfants! Et puis ce roi des hommes là, ce Vaenvan, il me semble être un guerrier de renom! Et puis en plus le pire dans tout ça, c'est que tu as toi aussi senti cette menace arriver!"

Nakor frappa dans son poing, comme pour confirmer une vieille peur

"J'étais sur que tu l'aurais senti, toi aussi et cela n'est pas pour me rassurer Sigurd! Si un autre dieu l'avait senti ... pourquoi pas mais là! Le dieu de la guerre bon sang ... des milliers de morts à venir, et certainement pour des sottises ou plus de pouvoir dans les mains d'un seul homme ... d'un seul homme ouuuuuuuuu ..."

Nakor laissa là ses propos en suspend et planta son vieux regard dans celui de son vieil ami! En effet Nakor avait toujours défendu l'idée que le dieu de la mort appréciait un peu trop son travail et que sa domination sur tout ce qui avait attrait au mal était de mauvaise augure! Nakor avait toujours ouvertement prétendu qu'un jour le dieu de la mort essaierai de prendre le pouvoir sur tous les autres! En effet, un nécromancien qui devient dieu, cela ne peut rien présager de bon. Et longtemps Nakor avait été raillé à cause de cela, mais là il sentait bien qu'il y avait une menace de trop grande envergure pour que seul les hommes dans leur coin, monte une telle opération! Nakor espérait juste qu'il réussirait à réveiller le fier dieu de la guerre, qu'il avait connu autrefois plus proche des hommes et des femmes de Cyanusia. Le dieu de la magie attendit donc de voir si Sigurd se souvenait de sa mission divine de guider les êtres humains et s'il pensait qu'en effet la menace à venir était fort grande pour être mise de coté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurd

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Les dieux s'eveillent   Sam 25 Juil - 17:21

Une fois qu'il eut répondu, le vieux mage se planta devant lui, comme s'il avait était un élève qui venait de sortir la plus grosse bêtise qu'il ait jamais entendu. Il pointa son bâton sur le sol, a l'endroit ou les dalles avaient était fracassé. Les débris reprirent alors leur place, comme si rien ne s'était passer. Il regarda alors le vieux magicien en attendant son sermons, qui ne tarda pas a se faire entendre.


"Mais comment peux tu dire ça Sigurd!"


Le vieux fou s'arrêta un instant, un doigt accusateur pointé sur lui. Mais Sigurd ne dit rien, sachant que ce n'était que le début.


"Les humains sont sous notre protection, que cela te plaise ou non ... nous ne devons pas rester là avachis sur nos sièges dorés à attendre qu'une prière soit suffisamment innovante pour que notre lubie s'éveille et que nous l'exaucions bon sang de bois! Les hommes, les elfes ou même les sombres sont des êtres tous très intéressant ... et tu le sais ne me regarde pas comme si j'étais cinglé Si si!"


Nakor se remit a faire les cents pas, sous le regard de Sigurd, qui attendait la suite du sermons, sachant que ce n'était que le début...


"Il y a des tonnes de guerrier dans ce monde, c'est plutôt moi qui devrait me plaindre, il n'y a presque aucun mage et je passe plus de temps avec les non mages qu'avec mes homologue de fonction! Quel horreur que d'entendre dans la bouche d'un dieu si grand qu'il ne s'intéresse plus à ses enfants! Et puis ce roi des hommes là, ce Vaenvan, il me semble être un guerrier de renom! Et puis en plus le pire dans tout ça, c'est que tu as toi aussi senti cette menace arriver!"


le vieux mage frappa dans son point, et Sigurd se leva pour se rendre a l'autre bout de la pièce. Il se servit une bière, et s'adossa a un mur pour observait Nakor.


"J'étais sur que tu l'aurais senti, toi aussi et cela n'est pas pour me rassurer Sigurd! Si un autre dieu l'avait senti ... pourquoi pas mais là! Le dieu de la guerre bon sang ... des milliers de morts à venir, et certainement pour des sottises ou plus de pouvoir dans les mains d'un seul homme ... d'un seul homme ouuuuuuuuu …"


Le vieux mage s'arrêta la dans son discours, et planta ses vieux yeux, dans ceux de Sigurd, qui ne sourcilla pas, et lui rendit son regard... Il savait très bien ce que voulait dire le vieux mage. Depuis le temps qu'il entendait ses doutes contre le dieu de la mort...


''Je voit ou tu veut en venir... la menace qu'on a senti est bien trop grande pour que seul les hommes et les autres races de Cyanusia en soit la cause... Mais nous ne pouvons pas lancer de telles accusations sans preuves tangibles... de plus, si les dieux eux même commencent a s'accuser entres eux, imagine le bordel que sa foutrait du coté du monde des mortels... Nous ne pouvons qu'observait la situation, en guidant de notre mieux les mortels.''


Il but plusieurs gorgées de bières, et regarda de nouveau le vieux mage dans les yeux... se qui est bien quand on est dieu, c'est que l'on ne peu plus être saoul. Et cela, Sigurd en profiter souvent. Puis, comme si la bière lui avait aider a trouver les mots qu'il chercher, il continua.


''De mon coté, je chercherais des humains dignes d'être guider... ainsi que le bon moment pour apparaître devant eux... tu sait bien que je n'aime pas la foule, et si je descend du ciel au beau milieu de la journée, en plein milieu de la salle du trône de Dametra... Je serais foutrement tenter de décapité tout les mortels qui m'approcheront, jusqu'à ce qu'on me foute la paix... Et tu sait bien que ce ne sont pas des menaces en l'air...''


Sur ses mot, il termina sa chope, et retourna s'assoir sur son trône et os de dragon. Il mis les coudes sur ses genoux, en regardant le vieux magicien...


''Cependant, évite de crier tes accusassions sur tout les toits des contrées céleste... Tu passe déjà pour un fou, alors n'aggrave pas plus ton cas... après tout, il y a peut être d'autres dieux qui se sont alliés a ce sale nécromancien... on ne peut être sur de rien, il est doué pour attirer les autres a sa cause. C'est un très bon marionnettiste, qui sait très bien tiré les ficelles. Et qui choisit ses marionnettes avec soin...''


Il se tut ensuite, regardant le vieux mage dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyanusia.forumactif.com/dieux-dyesses-f51/siegfried-de-xa
Nakor

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : Miramas

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Les dieux s'eveillent   Dim 26 Juil - 22:50

Nakor écouta l'ancien ivrogne qu'était Sigurd, lui répondre, sa chope de bière à la main, buvant au moins autant qu'il parlait! En tout cas une chose était claire, le vieux fou avait réussi à faire sortir le dieu de la guerre de son mutisme habituel et il l'écouta, en hochant de la tête comme pour confirmer dans sa vieille barbe, les propos de son ami! Une fois que celui ci eu terminé, Nakor se remit à faire les cents pas, regardant autant par la fenêtre du palais que dans les yeux du dieu guerrier

"Rassure toi, je suis peut être cinglé, mais pas encore bredin jusqu'à l'os ... je sais que si nos divergences explose ici, alors le monde des mortels ... holala, je ne préfère même pas penser au temps que nous devrions passer ensuite pour tout réparer hohoho non!"

Nakor leva sa main gauche, celle qui ne tenait pas son bâton, tendit l'index et le déplaça, comme pour dire non de la main et appuyer encore plus fortement ses dires! Puis revenant sur terre, il se tourna complètement vers Sigurd et parla encore, un léger sourire malicieux sur la face

"Quand à toi, ta sagesse passagère devrait plutôt te servir par auto application Sigurd ... parce que le problème c'est que oui, je t'imagine parfaitement bien en train de massacrer tout les crétin qui t'approcherait, éblouie par la puissance de tes pouvoirs et de tes connaissances militaires! Ho ça oui je me l'imagine gaiement!"

Puis voila que Nakor redevint enfin le dieu qu'il avait toujours était : un vieux fou! Il explosa de rire et se mit à danser en sautillant sur place et à chatonner! Riant encore il se calma doucement puis reprit le court de ses propos

"Non, franchement ... ce ne serait pas très sérieux hein! Je compte donc sur toi pour y aller doucement ... les dieux n'apparaissent plus depuis longtemps au milieu de la cour des rois, ils apparaissent ça et là, au moment le moins attendu, comme si nous n'étions que des gens de passage et nous distillons un conseil ou un avis ... enfin tu vois le genre!"

Nakor balaya sa remarque d'un geste de la main, comme s'il ne faisait que rappeler une vieille règle que tout le monde connaissait très bien. Puis devenant un petit peu plus sombre et planta son vieux regard, âgé de quatre mille sept cent ans et continua

"Pour le reste, évidemment cela reste entre nous! Je t'avoue simplement que j'avais besoin de me rassurer en sachant qu'un allié de poids sera de mon coté si les choses tournent au vinaigre et que la petite cour de Monsieur le dieu de la mort ne bouge pas un cil ... si ce n'est dans la mauvaise direction!"

Nakor fit tourner sa main devant son nez puis finit avec son index sur les lèvres, glissant un clin d'œil à Sigurd. Le petit message étant passé, les deux dieux etant bien d'accord sur le fait que l'un d'entre eux était un affreux manipulateur, Nakor se tourna s'apprêtant à partir magiquement de la tour du dieu de la guerre avec le plus bel effet et ajouta encore

"Et bien Sigurd, j'ai étais très heureux de pouvoir un peu parler avec toi ... mais j'ai justement une petite rencontre inattendu qui devrait pas tarder à se faire ... et tu sais bien qu'un magicien n'arrive jamais en retard, ni même en avance d'ailleurs, il arrive précisément à l'heure prévu! Et encore plus quand on espère qu'il ne viendra pas!"

Et voila que Nakor explosa encore une fois de rire. C'était peut être ce qui était le plus gênant avec ce dieu là, peu de monde pouvait comprendre pourquoi il riait! Etait ce parce qu'il se souvenait de quelque chose qui l'avait amusé et que ses mots le ramener à sa mémoire, ou bien simplement parce qu'il était fou, personne ne pouvait le dire, pas même lui. Ce petit éclat de rire devrait même laisser un peu de temps au dieu de la guerre pour répondre à Nakor, avant que celui ci ne s'en aille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurd

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Les dieux s'eveillent   Lun 27 Juil - 17:54

Pendant tout le temps ou Sigurd avait parlé, le vieux fou s'était tut, attentif, hochant la tête de temps a autre comme pour confirmer ses dires. Puis, une fois qu'il eut terminer, il se remit a faire le cent pas, son regard allant d'un endroit a l'autre de la pièce, et passant des yeux du dieu de la guerre, jusqu'à la fenêtre qui donnait sur l'extérieur du palais. Comme s'il s'attendait a tout moment a voir le dieu de la mort, tranquillement derrière la fenêtre a les observait.


"Rassure toi, je suis peut être cinglé, mais pas encore bredin jusqu'à l'os ... je sais que si nos divergences explose ici, alors le monde des mortels ... holala, je ne préfère même pas penser au temps que nous devrions passer ensuite pour tout réparer hohoho non!"


Il leva sa main gauche et fit non tu doigt, comme pour souligner la fin de sa phrase. Puis le vieu mage se tourna vers lui, avec un sourire malicieux.


"Quand à toi, ta sagesse passagère devrait plutôt te servir par auto application Sigurd ... parce que le problème c'est que oui, je t'imagine parfaitement bien en train de massacrer tout les crétin qui t'approcherait, éblouie par la puissance de tes pouvoirs et de tes connaissances militaires! Ho ça oui je me l'imagine gaiement!"


A ses mots, il éclata de rire comme un vieux fou qu'il était, et se mit a danser en sautillant. A gesticulé ainsi, il avait même réussi a arracher un petit sourire au dieu de la guerre. Qui le regardait d'un air légèrement amusé. Puis il repris son calme, et repris le cours de ses propos.


"Non, franchement ... ce ne serait pas très sérieux hein! Je compte donc sur toi pour y aller doucement ... les dieux n'apparaissent plus depuis longtemps au milieu de la cour des rois, ils apparaissent ça et là, au moment le moins attendu, comme si nous n'étions que des gens de passage et nous distillons un conseil ou un avis ... enfin tu vois le genre!"


Il balaya sa remarque d'un geste de la main, comme s'il s'agissait d'une vieille règle que chaque dieux connaissait. Et bien sur, Sigurd le savait, mais se mêler aux mortels, avec une hache de bataille, en os de dragon, et mithril, c'est vraiment pas une mince affaire, de plus, son visage est loin d'être inconnues, surtout des combattants, qui le prie avant chaque batailles. Le dieux de la guerre sorti de ses pensées lorsque le vieux fou qui lui faisait face devint plus sombre dans ses propos et son attitude, ce qui ne lui ressemblait pas en soit. Plantant son vieux regard, loin d'être dénué de sagesse, dans celui, las de Sigurd.


"Pour le reste, évidemment cela reste entre nous! Je t'avoue simplement que j'avais besoin de me rassurer en sachant qu'un allié de poids sera de mon coté si les choses tournent au vinaigre et que la petite cour de Monsieur le dieu de la mort ne bouge pas un cil ... si ce n'est dans la mauvaise direction!"


Il fit tourner sa main devant son nez, et finit par mettre l'index devant ses lèvres, glissant par la même occasion un clin d'œil en direction du dieu de la guerre. Il se tourna ensuite, se qui voulait certainement dire qu'il aller partir.


"Et bien Sigurd, j'ai étais très heureux de pouvoir un peu parler avec toi ... mais j'ai justement une petite rencontre inattendu qui devrait pas tarder à se faire ... et tu sais bien qu'un magicien n'arrive jamais en retard, ni même en avance d'ailleurs, il arrive précisément à l'heure prévu! Et encore plus quand on espère qu'il ne viendra pas!"


Le vieux fou se mit a éclater une nouvelle fois de rire, ce qui fit sourire le dieu de la guerre, toujours assit sur son trône, et se qui lui donna le temps de lui dire encore quelques mot avant qu'il ne disparaisse dans un bruit d'explosion, et un nuage de fumée...


''Je plein le mortel qui devra avoir une discussion avec un dieu aussi fou que toi.''


Il se leva et alla se servir une autre bière, ouvrant un nouveau tonneau.


''Pense a revenir me voir un jour ou l'autre, et cette fois histoire de boire un verre... rare son les dieux qui ont autant de conversation que toi, et qui par la même occasion, ne m'ennuie pas avec des discours ennuyeux en se ventant de leurs prouesses passées...''


Sur ses mot il retourna s'assoir sur son trône, et regarda le vieux mage sur le point de partir, en vidant la moitié de sa bière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyanusia.forumactif.com/dieux-dyesses-f51/siegfried-de-xa
Nakor

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : Miramas

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
50/100  (50/100)
Puissance Magique:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Les dieux s'eveillent   Mar 28 Juil - 20:54

Nakor observa autant qu'il parlait! Le dieu de la guerre semblait un peu se dérider et ce n'était pas pour déplaire à ce vieux fou de dieu de la magie. Nakor répondit donc aux propos de Sigurd

"Ho ... tu sais, le pire dans tout ça, c'est que moi aussi je plein celui qui va devoir me rencontrer!"

Puis Nakor repartie dans un tonnerre de fou rire se tapant le genou comme une vieille taré qui ne pourrait plus se retenir de rire! Il entendit quand mêmes les propos suivants et l'invitation de bon cœur de son vieil ami! Nakor fut touché, car lui aussi appréciait le guerrier et il glissa un clin d'œil avant de répondre

"Avec plaisir mon ami, je viendrai pour prendre un petit verre un de ces quatre avec le plus grand des bonheurs! J'adore te voir m'écouter parler! D'ailleurs ..."

Nakor leva la main droite vers le ciel et fit claquer ses doigts, il apparut alors subitement un grand et long verre plein d'un délicieux vin fort en gorge et plein de saveur! Nakor, une fois le verre en main, glissa un nouveau clin d'œil à Sigurd et ajouta

"Santé!"

Nakor but d'une traite le verre de vin, comme le sale vieil alcoolique qu'il était, jeta le verre par terre et poussa un long râle d'appréciation. Nakor se mit à rire, d'un rire de dément démoniaque, ce rire apte à faire froid dans le dos et que l'on entend que dans la bouche des fous qui s'apprêtent à tuer quelqu'un ou des très vieilles sorcières. Puis sans même laisser une seconde de plus s'écouler, il leva les deux mains vers le ciel, dans un geste alambiqué! L'effet ne se fit pas attendre : Nakor se transformait en éclair, pour se déplacer très très rapidement. Il ajouta à son sortilège un énorme bruit de tonnerre et partit dans un éclat de lumière digne du soleil. L'éclair partit du palais laissant le rire se faire échos encore longtemps pendant que Nakor, sous sa forme électrique, tournait et virait dans les airs! Puis l'éclair pointa sur le palais du dieu de la magie et le rire se fit enfin silence! Laissant donc là Sigurd retrouver un peu d'obscurité et de silence. Nakor, dans sa propre tour était très fier de son effet et éclata de nouveau de rire, seul!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigurd

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 29

Feuille de personnage
Identité Identité:
Puissance Physique:
100/100  (100/100)
Puissance Magique:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Les dieux s'eveillent   Jeu 30 Juil - 11:50

"Ho ... tu sais, le pire dans tout ça, c'est que moi aussi je plein celui qui va devoir me rencontrer!"


Puis il reparti dans un fou rire, se tenant le genoux, comme un vieux fou qu'il était, qui n'arriver plus a s'arrêter de rire aux éclats. Il entendit quand même la proposition du dieu de la guerre, et lui fit un clin d'œil avant de répondre.


"Avec plaisir mon ami, je viendrai pour prendre un petit verre un de ces quatre avec le plus grand des bonheurs! J'adore te voir m'écouter parler! D'ailleurs …"


Il leva la main au ciel, et fit apparaître un long verre, qui semblait plein d'un de ses vins qu'affectionnait particulièrement le vieux dieu de la magie. Il leva son verre en lui faisant un clin d'œil, pendant que Sigurd fit de même, puis, il ajouta.


''Santé!''


les deux dieux burent finir leur verre d'une traite, comme les deux alcooliques qu'ils étaient, puis, Nakor jeta son verre au sol avec un râle d'appréciation. Le vieux fou se mit a rire comme un dément, comme l'aurait fait un fou avant de faire une victime. Le genre de cris pouvant provoquer des frissons a n'importe qui, sauf bien sur au dieu de la guerre, qui en avait déjà vu des bien pires. Puis, avec des gestes exagérer, il leva les mains aux cieux. Le vieux mage se transforma alors en un éclair, et sortit du palais en laissant derrière lui les échos de son rire de vieillard cinglé, qu'il était. Sigurd, qui s'était couvrit les yeux suite a l'éclair, il les découvrit et éclata d'un énorme rire, qui laissait entrevoir son amusement. Comme a chaque disparition du vieux mage, qui faisait toujours les mêmes entré et sorti théâtrale, et exagéré qu'il affectionnait tant. Le dieux de la guerre resta planté sur son trône, a regarder l'endroit ou avait disparue Nakor.


''Tu ne changera jamais, espèce de vieux fou...''


Il rit encore un instant, et ferma les yeux en posant sa tête dans sa main, son coude sur l'accoudoir de son trône. Et se concentra afin de surveiller de nouveau l'état du monde, cherchant le mortel qui recevra peut être sa visite très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyanusia.forumactif.com/dieux-dyesses-f51/siegfried-de-xa
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dieux s'eveillent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dieux s'eveillent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» Groupe #4 : Les dieux sont-ils avec ou contre nous ?
» Bob marley c'est dieux
» Après la folie des dieux....[PV Shion, Urio]
» Apprentis Dieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cyanusia :: Contrées Celeste :: Cyanusia :: Palais du Dieu de la Guerre-
Sauter vers: